Ubiquitinylation de la protéine Vif du VIH-1 et du facteur antiviral APOBEC3G par les HECT E3 ligases

par Sylvie Dussart-Robin

Thèse de doctorat en Maladies transmissibles et pathologies tropicales

Sous la direction de Etienne Decroly.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) est responsable du syndrôme d'immunodéficence acquise (SIDA). Le génome du VIH-1 comprend en plus des trois gènes de structure gag, pol, env, des gènes de régulation, dont le gène vif (Viral infectivity factor). Comme son nom l'indique, ce gène qualifié d'" auxiliaire " est en fait indispensable in vivo pour la production de virus infectieux. En effet, la protéine Vif contrecarre la voie antivirale APOBEC3G-dépendante, identifiée ces deux dernières années et responsable d'hypermutations G vers A dans le génome viral, léthales pour le VIH-1. Vif entraîne la dégradation d'APOBECG bloquant ainsi son incorporation dans les particules virales. Pour cela, Vif interagit d'une part avec la déaminase cellulaire, APOBEC3G et recrute d'autre part un complexe d'E3 ligase qui poly-ubiquitinyle APOBEC3G en vue de sa dégradation par le protéasome. Dans ce travail, nous avons montré que des E3 ubiquitine ligases de la famille HECT interagissaient spécifiquement avec Vif et APOBEC3G. Par une approche biochimique, nous avons identifié deux nouveaux partenaires cellulaires de la protéine Vif, Nedd4-1 et AIP4. Une de ces deux enzymes, Nedd4-1, interagit également avec APOBEC3G. De plus, nous avons observé des formes mono-ubiquitinylées des protéines Vif et APOBEC3G. Contrairement à l'ubiquitinylation de la protéine Vif, nous avons montré que Nedd4-1 était l'enzyme responsable de la mono-ubiquitinylation d'APOBEC3G. L'E3 ligase reste à définir dans le cas de Vif. La mono-ubiquitinylation est un signal d'adressage des protéines cellulaires pour la formation des endosomes tardifs/corps multivésiculaires, machinerie cellulaire détournée par le VIH-1 pour son propre bourgeonnement. Considérant tous ces éléments, nous pensons que la mono-ubiquitinylation adresse Vif et APOBEC3G au site de bourgeonnement du VIH-1. Par une approche de trans-dominant négatif, nous avons confirmé que Nedd4-1 favorisait l'adressage et l'incorporation d'APOBEC3G dans les particules. Vif

  • Titre traduit

    Ubiquitination of the HIV-1 Vif protein and the antiviral factor APOBEC3G by the HECT E3 ligases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 88-[61] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 144 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/AIX2/0670Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6272
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-045539
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.