Régulation de la signalisation du récepteur à l'EGF [Epidermal Growth Factor] par les E3 ligases Cbl-c & AIP4/Itch

par Jean-Rémy Courbard

Thèse de doctorat en Médecine. Oncologie, pharmacologie et thérapeutique

Sous la direction de Daniel Birnbaum.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 2 .


  • Résumé

    Pour stopper le signal à la membrane, les RTK sont internalisés dans des vésicules de clathrine. Dans les endosomes, ils sont encore internalisés dans des vésicules et adressés aux lysosomes pour être dégradé. Ces deux étapes clés de la régulation négative sont régulées par l'ubiquitine, signal de recrutement des protéines contrôlant l'internalisation. Les E3 ligases Cbl, et notamment c-Cbl, ont un rôle central dans la régulation de EGFR car elles induisent l'ubiquitination du récepteur à la membrane plasmique puis au niveau des endosomes. Le troisième membre de la famille Cbl, Cbl-c, a été cloné dans le laboratoire. A l'instar des autres Cbl, il induit l'ubiquitination de EGFR. Nous avons identifié un partenaire inédit et inattendu de Cbl-c : une E3 ligase de la famille HECT, AIP4/Itch. Nous avons montré que cette association pouvait contribuer à la régulation négative de EGFR. Comment et à quel moment clé de la régulation intervient-elle, cela reste à élucider

  • Titre traduit

    Downregulation of the EGF receptor signal by the E3 ligases Cbl-c and AIP4/Itch


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In order to stop the signal at the plasma membrane, TKR are internalised in clathrin vesicles. In the endosomes, they are internalised in endosomal vesicles, and then they are addressed to lysosome compartment to be degraded. These two negative regulation critical steps are controlled by the ubiquitin molecule which serves as recruitment signal for regulation proteins controlling the internalisation processes. Cbl E3 ligases, and notably c-Cbl, play a central role in EGFR downregulation inducting EGFR ubiquitination at the plasma membrane and in the endosomes. The third Cbl family member, Cbl-c was cloned in the laboratory. As the others Cbl members, Cbl-c is able to ubiquitinate EGFR. We identified a new Cbl-c partner: a HECT E3 ligase, AIP4/Itch. We showed that the association could contribute to the EGFR ubiquitination and downregulation. But we do not know yet how and when the association takes place

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155-[9] p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 9 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Timone). Service commun de la documentation. Bibliothèque de médecine - odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/AIX2/0658Ubis
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6338
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.