Etude biodémographique, moléculaire et des noms de famille chez la population montagnarde de Postua (Vc, Italie)[Vercelli]

par Alessandra Marin-Colpo

Thèse de doctorat en Anthropologie biologique

Sous la direction de Olivier Dutour.

Soutenue en 2004

à Aix-Marseille 2 en cotutelle avec l'Università di Torino .


  • Résumé

    Dans ce travail, l'on a choisi d'analyser du point de vue génétique et démographique la population de Postua, petit pays de montagne des Préalpes de la région de Biella, situé à l'extrémité d'une vallée latérale partant du Val Sessera et au bout d'une route en cul-de-sac, dans la province de Vercelli, en Italie. Les sources utilisées pour l'analyse biodémographique ont été les registres de la paroisse de l'Assunta de Postua ainsi que les registres d'état civil de la mairie de Postua, de 1640 jusqu'à 1999 (26. 835 actes). Le haut taux de l'endogamie (93%) et le bas nombre de noms dans la population mettent en évidence que Postua est un pays fermé, avec peu d'immigration et dans lequel le conjoint vient choisi presque toujours entre les appartenantes à le même pays. En outre, les niveaux de l'isonimie et de la consanguinité sont tres élevés (aussi en comparaison d'autres petites communautés de montagne). Afin de vérifier si l'isolement existet également du point de vue génétique, ils ont été examiné 23 SNPs (dues à la mutation d'un simple nucléotide) et 4 microsatellites situés dans la partie non recombinante du chromosome Y et ils ont été comparé à polymorphismes de la région Hvs-I de l'ADN mitocondriale. Pour tracer plus loin les lignées de chromosome Y, les haplogroups biallelic ont été encore résolus en utilisant les marqueurs des microsatellites. L'ADN a été extraite à partir du sang de 216 individus non apparentés et en bonne santé. Postua montre, tant dans l'analyse du chromosome Y que dans celle de l'ADN mitochondrial, une forte individualité et une forte différenciation par rapport aux autres populations examinées, au niveau microgéographique aussi (c'est-à-dire par rapport aux communautés piémontaises les plus proches). Les résultats obtenus confirment la thèse d'un isolement génétique de Postua, probablement dû à la présence d'un nombre étroit d'haplotypes fondateurs et d'un flux génétique peu abondant

  • Titre traduit

    Biodemographic, molecular and surnames analysis of the Alpine population of Postua (Vc, Italy)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184-[3] f.
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'au 25 février 2006
  • Annexes : Bibliogr. f. 177-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/AIX2/0652Ubis
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH-122 MAR
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-045522
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.