Le rôle alimentaire et la conservation des fruits dans l'antiquité grecque et romaine : étude historique et expérimentale

par Marie Russel

Thèse de doctorat en Préhistoire, archéologie, histoire et civilisations de l'Antiquité et du Moyen-Âge

Sous la direction de Marie-Claire Amouretti.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Preserving fruits in classical times, an historical and experimental study


  • Résumé

    Préconisant un apport réciproque entre histoire des techniques et sciences des aliments, cette thèse a porté sur les modes de conservation des fruits dans l'alimentation antique. Ce travail s'est fondé sur des sources textuelles, grecques et latines, et archéobotaniques, se répartissant dans le monde méditerranéen, et s'échelonnant du huitième siècle avant J. -C. Au premier siècle de notre ère. Les méthodes de conservation des fruits recensées ont ensuite été commentées au prisme des connaissances actuelles en biochimie alimentaire et en nutrition. À l'aide de la Méthodologie de la Recherche Expérimentale, on a reconstitué la technique de l'immersion de fruits dans un liquide, souhaitant comparer l'effet du defrutum et celui du miel, et connaître l'influence de l'amurque sur la conservation des fruits. Les fruits ont ensuite été analysés sur les plans organoleptique et antioxydant. L'amurque joue ici un rÔle-clef.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.347 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 150-163. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.