La figure de la Mère, personnage structurant de l'Amour, dans l'oeuvre de Marcel Proust

par Yvette-Alix Dumas-Gast

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Bruno Viard.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude se propose d'analyser dans le chef-d'oeuvre de Marcel Proust l'angoisse amoureuse de son héros. Le lien viscéral de celui-ci avec sa mère suggère l'hypothèse d'un amour-passion pathétique à l'origine de cette angoisse. On a distingué trois dimensions dans cet amour. Le Bon Amour qui laisse transparaître entre mère et enfant un double discours mêlant l'amour et la jalousie, premier élément constitutif de son angoisse. En second lieu les pulsions du Fol Amour pour la Femme-Mère rêvée attestent que, dans son credo solipsiste, le héros reste un éternel enfant face à un amour impossible, seconde cause de l'angoisse. Enfin, la sublimation dans le Temps, et par l'Art, de l'impossible Amour conditionné par Eros-Thanatos, apporte la solution à son angoisse existentielle. En effet, en lui permettant de transcender ses obsessions, l'Art l'amène à s'ouvrir à l'Agapé.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 466 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 454-466

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.