La France et la mise en valeur de l'Afrique noire : étude de la contribution de la France au développement économique et social de l'AEF : 1946-1959

par Gouédard Allogo Obame

Thèse de doctorat en Histoire et culture de l'Europe

Sous la direction de Philippe Mioche.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    France and Africa : study of the contribution of Rancid to the economic and social development of the A. E. F. , 1946-1959


  • Résumé

    La mise en oeuvre du plan de développement économique et social de l'Afrique Equatoriale Française, décidé par la France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, fut le fait d'une collaboration entre les instances métropolitaines, notamment les ministères de la France d'Outre-mer et des Finances, le comité directeur du FIDES, la Caisse centrale de la France d'Outre-mer et des assemblées locales. En dépit des principes de tutelle et des intentions de centralisation, affirmés dès le début de l'expérience par le pourvoir central métropolitain, les territoires se sont progressivement impliqués dans le processus décisionnel. Un processus empreint de la difficulté de bâtir des procédures acceptables et des règles communes soit pour satisfaire les revendications de chaque territoire de la fédération, soit pour partager les risques et les coûts de l'oeuvre collective. La politique de planification fut ainsi le théâtre d'une perpétuelle remise en cause des rapports politiques et économiques entre la métropole et les territoires ainsi qu'entre ces derniers et le pouvoir fédéral, si bien qu'un transfert de compétence s'effectua dès 1949, d'abord entre l'administration métropolitaine et la fédératin de l'A. E. F. , puis, à partir de 1955, entre les organismes fédéraux et territoriaux. Les conflits de compétence concernant le plan et son fonctionnement ont de fait souvent représenté, chez les différents acteurs, les différences d'approche sur les priorités, les réalités et les nécessités économiques, politiques et sociales des territoires, tout en étant le fruit du même climat d'incertitude qui règnait sur le processus décisionnel de la politique de planification.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 479 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 437-459

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.