Faunes du pléistocène final à l'holocène de Thai͏̈lande : approche archéozoologique

par Prasit Auetrakulvit

Thèse de doctorat en Préhistoire. Archéologie. Histoire et civilisation de l'Antiquité et du Moyen-Âge

Sous la direction de Jean Desse.

Soutenue en 2004

à Aix Marseille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Plus de 74 000 restes fauniques ont été collectés dans les abris sous roche de Moh Khiew II et de Thun Nong Nien, au Sud de la Thai͏̈lande. La stratigraphie va du Pléistocène final à l'Holocène (12 000 à 2 000 avant J. -C. ). L'analyse archéozoologique a mis en évidence une exploitation préférentielle des gibiers de petite et moyenne taille, qui vivent en forêt tropicale. Les taxons majoritaires sont les tortues et les varans, les macaques et le semnopithèques et ainsi que les écureuils, les rats des bambous et les porcs-épics. Les hommes préhistoriques ont également consommé des sambars, des muntjacs, des bovins, des sangliers, des blaireaux à gorge blanche, des civettes, des poissons, des crabes et des coquillages. Une industrie osseuse diversifiée a, pour la première fois dans cette région, été mise en évidence. L'observation d'un groupe de chasseurs-cueilleurs actuels de la région apporte des informations sur les choix et les stratégies d'exploitation possibles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (433 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-271

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque d'anatomie comparée.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH. 468 A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.