Carthage et la conquête romaine en Méditerranée (IVe-IIe siècle av. J. -C. ) : échanges, confrontations, exploitation idéologique

par Sandrine Crouzet

Thèse de doctorat en Espaces, cultures, sociétés

Sous la direction de Xavier Lafon.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œgreeks, the west, the metals : myth and reality


  • Résumé

    Ce travail considère la question des métaux dans le contexte de la colonisation grecque archai͏̈que selon une perspective nouvelle, c'est-à-dire du point de vue de la Méditerranée occidentale. A partir de l'imaginaire sur les terres du couchant, on cherche la confirmation matérielle de l'exploitation minière et de la distribution de produits dérivés dans l'espace qui va de l'Italie à la péninsule ibérique. La recherche comprend les fréquentations des Eubéens dans la mer Tyrrhénienne à la recherche du fer de l'Etrurie, les longs voyages vers Tartessos, marché spécialisé dans l'argent, Les liens de Marsaille avec l'Europe centrale pour l'acquisition de létain atlantique. Les points récurrents de ce tableau historique sont la médiation des autochtones, détenteurs de la propriété des mines, la concurrence/collaboration avec les Phéniciens, qui ont un rôle précurseur dans les circuits d'échange des matières premières, la tendance des Grecs à s'installer aux carrefours des voies commerciales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 Vol. 635 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. ff. 552-580

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.