Complications non réfractives de l'implant "IRIS-CLAW" chez le phaque

par Guillaume Magnaval

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Eric Parrat.

Soutenue en 2004

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    La correction de myopie forte a toujours été une gageure pour les chirurgiens ref́ractifs qui disposent de techniques sans cesse plus sophistiquées comme le retrace l'historique de ce travail. La chirurgie réfractive photoablative cornéenne ayant montré ses limites dans la correction des amétropies fortes,la chirurgie réfractive additive par implantation s'est développée avec les implants de chambre antérieure à support irien. Ce dernier type d'implant a fait l'objet d'une étude rétrospective sur 119 yeux,visant à évaluer ses résultats rétractifs,ses éventuelles complications et sa tolérance à moyen terme et à confronter ses résultats à ceux des autres implants. En effet,si toutes les études s'accordent pour démontre que les implants "IRIS-CLAW" ameliorent les performances visuelles en particulier chez le myope,la courbe d'apprentissage de la pose de cet implant peut-êtreassociée à ces complications qui ont eu un retentissement visuel dans 4 cas(3,36%)dans notre série. La perte cellulaire endothéliale cornéenne en est la seconde préoccupation. Nous avons constaté qu'elle restait à moyen terme limitée(11. 56% à 3 ans)mais des études à pus long terme sont nécessaire pour le confirmer. L'implantation d'"iris-claw"chez le sujet phaque semble donc être une solution réfractive séduisante au prix d'une phase d'apprentissage du chirurgien et d'une surveillance annuelle stricte du patient a l'aide d'une microscopie spéculaire.

  • Titre traduit

    Non refractive complications of phakic iris-claw lenses


  • Résumé

    The treatment of hihg myopia has always been a challenge for retractive surgeons who have incessantly more sophisticated techniques at their disposal,like the historical record of this work shows. The photoablative corneal refractive surgery knowing limits in the treatment of high ammetropia,the addictive refractive surgery by implantation has developped with the posterior chamber,the angle-supported and the iris-fixated phakic intraocular lenses. This last type of lenses has been the object of a retrospective study on 119 eyes. Triying to evaluate its refractive results,its possible complications and its medium-term tolerance,and to confront these results to those of the other lenses. Actually,if all the studies agree to demonstrate that the "iris-claw"lenses improve the visual performances,in particular in myopic patients,the learning curve of the putting-in of this implant may be associated with complications that only had visual consequences in 4 cases(3,36%̀). The loss in corneal endothelial cells is the second concern. We noticed it remained limited in medium-term(11,56% at 3 Years),but longer-term studies are necessary to confirm it. "Iris-claw"lenses for phakic patients seem to be an attractive refractive solution ,at the cost of a training of the surgeon and of a strict yearly examination of the patient with the specular microscope.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 67 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.99 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TA0256
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6332
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.