Intertextualité et transtextualité : problématiques de la ré-écriture dans le système littéraire de l'Amérique insulaire d'expression française, anglaise et espagnole

par Hanétha Dupé-Vété-Congolo

Thèse de doctorat en Littérature française et francophones comparées

Sous la direction de Roger Toumson.

Soutenue en 2004

à l'Antilles Guyane , en partenariat avec Université des Antilles et de la Guyane. UFR des Lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le premier trait distinctif du discours littéraire caribéen relève d'une économie de création littéraire et d'une économie d'écriture de textes obéissant à la loi de la ré-écriture et de l'intertextualité. Le premier principe de production de textes est celui de la ré-écriture. Selon les théories développées par Julia Kristeva, l'intertextualité est un procéde littéraire selon lequel des textes sont obtenus à partir d'autres textes. Le texte est le résultat obtenu par la transformation de la langue à l'écrit. Ces textes obtenus à partir d'une nouvelle formulation thématique, esthétique, idéologique de textes précédents sont appelés intertextes. Le travail par lequel la nouvelle formulation du texte est obtenue est la ré-écriture. Notre travail d'analyse concerne le système littéraire francaphone, hispanophone et anglophone de la région insulaire de la Caraïbe. Pour le canon écrit de cette région géographique et linguistique, nous analysons les genres poétique, théâtral et romanesque. C'est littéralement l'histoire et la caractérisation de l'intertextualité caribéenne que se propose d'établir ce travail de recherche. Le premier tome se focalise sur l'interoralité dans la Caraîbe avant le XXème siècle. Le terme "interoralité" est créé par mimétisme et métaphore. Nous empruntons la structure, et par analogie le sens du terme "intertextualité". L'interoralité qualifie donc les transpositions effectuées à partir d'un récit oral pour obtenir un autre récit oral. La présence du récit transposé est plus ou moins visible dans le nouveau récit obtenu. L'interoralité constitue le mode de production de récits oraux. Le deuxième tome porte sur l'intertextualité dans la Caraïbe. . .

  • Titre traduit

    Intertextuality and transtextuality: the problematic of re-writing in the French speaking, Spanish speaking and English speaking literary system of Caribbean


  • Résumé

    Intertextuality is the first mode of text production in the Caribbean literary system. According to Julia Kristeva, intertextuality is a literary procedure through which new texts are obtained from preexisting texts. Such texts are called intertexts. Our study focuses on French speaking, the English speaking and Spanish speaking countries of the Caribbean. We establish the history of and characterize Caribbean intertextuality. The first volume deals with interorality. We derive the term from intertextuality. Interorality qualifies the procedure that allows the creation of new tales from existing tales. The second volume focuses on intertextuality while the last one studies three representative an critical examples of intertexts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (643 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 326-334 et 532-537. Notes bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 808 DUP 1
  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 808 DUP 2
  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Schoelcher). Service commun de la documentation. Section Martinique.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 808 DUP 3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.