Etude des mécanismes de mort et de résistance au cours de l'infection par poliovirus

par Yannick Simonin

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Bruno Blondel.

Soutenue en 2003

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Nous avons montré que l'apoptose induite par le poliovirus se caractérise par l'activation des caspases, un fractionnement de l'ADN et un dysfonctionnement mitochondrial. Cette apoptose est réduite dans les cellules portant un récepteur du poliovirus (CD155) muté, sélectionné au cours de l'infection persistante du poliovirus dans des cellules de neuroblastomes IMR-32, comparativement aux cellules présentant un récepteur non muté. Ces résultats suggèrent que l'interaction poliovirus/CD155 pourrait déclencher l'apoptose et que la modulation de l'apoptose par CD155 pourrait jouer un rôle dans l'établissement et/ou le maintien de l'infection persistante du poliovirus dans les cellules IMR-32 PML est une protéine nucléaire impliquée dans la régulation de nombreux processus cellulaires tels que l'inhibition de la croissance, l'apoptose et les défenses antivirales. PML est localisée soit de façon diffuse dans le nucléoplasme, soit au niveau de structures nucléaires multiprotéiques appelées corps nucléaires PML. Dans des cellules astrocytaires U373MG surexprimant l'isoforme III de PML, nous avons montré que le poliovirus induit la conjugaison de PML à SUMO (Small Ubiquitin Modifier) ce qui entraînerait la réorganisation des corps nucléaires et le recrutement de Sp100 et de p53. P53 est ensuite dégradée par un processus dépendant du protéasome. Nos résultats montrent que l'isoforme IV de PML, quant à elle, inhibe la réplication du poliovirus. Il semble donc que l'activité antivirale de PML à l'égard du poliovirus soit isoforme spécifique.


  • Résumé

    We have shown that apoptosis induce by poliovirus involve capsase activation, DNA fragmentation and mitochondrial dysfunction. This apoptosis is lower in cells expressing mutated poliovirus receptor (CD155) selected during persistent infection in neuroblastoma cells IMR-32 versus cells expressing non mutated form. This results suggest that the poliovirus/CD155 interaction can induced apoptosis and that CD155 could play a role in persistent infection of poliovirus in IMR-32 cells. PML is a nuclear protein involved in a lot of cellular process as growth inhibition, apoptosis and antiviral defence. PML is expressed in the diffuse nuclear fraction of the nucleoplasm or in nuclear multiprotéique structure called PML nuclear bodies. In astrocytoma cells U373MG overexpressing PML III, we have shown that poliovirus induce conjugaison of PML to SUMO (Small Ubiquitin Modifier) and so induce réorganisation of PML nuclear bodies and recruitment of Sp100 and p53. P53 is then decrease by a proteasom dependant process. Our results shown that PML IV isoform inhibit poliovirus replication. So it seams that antiviral activity against poliovirus is isoform specific.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 133 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 400 réf. Notes bibliogr. Bibliogr. p. 102-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T030037
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 616.91 SIM
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.