Etude du rôle du complexe de polyadénylation dans la formation de l'extrémité 3' de tous les transcrits de l'ARN polymérase II chez saccharomyces cerevisiae : caractérisation de trois nouvelles sous-unités, les protéines Mpelp, Ptilp et Ref2p

par Le Thuy Anh Vo

Thèse de doctorat en Génétique cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Françoise Wyers.

Soutenue en 2003

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    L'ARN polymérase II eucaryote transcrit les précurseurs des ARN messagers et des petits ARN non-codants snRNA et snoRNA. La formation de l'extrémité 3' des ARNpm consiste en un clivage et de la polyadénylation de cette extremité. Les sn et snoRNA sont également clivés en 3' mais ne sont pas polydénylés. Chez la levure, un complexe multiprotéique composé des facteurs de clivage et de polyadénylation CFI (Clevage Factor I), CFC (Clevage and Polyadenylation Factor) et la protéine Nab2p permet de reconstituer in vitro la maturation 3' des ARNpm. Il aété montré que des mutations affectant des sous-unités du CFI généraient un début de maturation 3' des pr-snRNA et pre-snoRNA transcrits indépendamment. Aucun des mutants du CPF testés jusqu'à présent ne montrait ce défaut, suggérant que le complexe CPF ne participerait pas à la maturation 3' des petits ARN non-codants. Afin de caractériser de nouveaux facteurs interagissant avec le complexe de polyadenylation, nous avons recherché des suppresseurs multicopie et extragéniques de la thermosensibilité du mutant du CFI pcf11-2, isolant ainsi deux nouveaux gènes : MPEI (Mutant pcfII extragenic suppresseur 1) et PTII (PtaI interacting protein I). Le gène REF2 a été sélectionné comme codant une protéine interagissant avec la protéine PtiIp en double hybride. Nous avons montré que ces trois gènes essentiels codent des sous-unités du CPF. La protéine Mpe1p est essentielle à la reconstitution in vitro de la maturation 3' des ARNpm et serait impliquée dans le coopérativité des complexes CFI et CPF requise pour ce processus. Les protéines Pti1p et Ref2p sont nécessaires à la maturation 3' des snoRNA transcrits indépendamment, suggérant que le complexe CPF participerait aussi à ce processus, au cours duquel Pti1p et Ref2p seraient impliquées dans le découplage du clivage et de la polyadénylation. Tous les trancrits de l'ARN pol II seraient donc maturés par un même processus grâce à des facteurs commun recrutés par l'ARN pol II.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 157-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T030019
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 572.8 VO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.