Contribution à l'étude de la défectologie associée à la solidification des aciers

par Lionel Winiar

Thèse de doctorat en Génie mécanique

Sous la direction de Jean-Paul Bricout.

Soutenue en 2003

à Valenciennes .

  • Titre traduit

    Investigations on the defectology associated to steels solidification


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le recours généralisé aux nouvelles technologies d'élaboration des aciers permet d'améliorer la productivité mais est accompagné d'un accroissement des risques d'apparition de défauts. Dans ce contexte, la mise en oeuvre d'essais de caractérisation thermomécanique aptes à reproduire les sollicitations spécifiques au procédé d'élaboration est déterminante pour l'étude de la défectologie des produits. Le but de cette thèse est d'optimiser un test de caractérisation thermomécanique dédié à l'étude de la fragilisation à haute température d'aciers. Les procédures et analyses développées permettent donc principalement de reproduire les contraintes thermomécaniques subies par les produits élaborés par coulée et d'analyser l'influence des paramètres sur l'apparition des défauts. Les apports concernent les liens entre la ductilité à chaud et les micro ou macro-ségrégations et l'incidence d'une déformation au cours de la solidification sur l'apparition de criques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2005.
  • Annexes : Bibliogr. f. 118-124. Annexes.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 900320 TH
  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Site du Mont Houy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 900321 TH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.