Caractérisation des sites de liaison de la 2-125-I-Mélatonine impliqués dans le contrôle de la sécrétion du GnRH

par François Mailliet

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Benoît Malpaux.

Soutenue en 2003

à Tours .


  • Résumé

    Les sites de liaison de la 2-125I-MLT de l'hypothalamus pré-mamillaire (HPM) sont impliqués dans le contrôle de la reproduction saisonnée. Chez l'ovin, un seul récepteur à la MLT a été cloné et nommé oMT1 sur la base de son identité de séquence avec le récepteur humain MT1 (hMT1). Premièrement, les propriétés pharmacologiques de nouveaux analogues des récepteurs MT1 et MT2 ont été comparées sur les récepteurs oMT1 et hMT1. Ainsi les profils pharmacologiques, réalisés à partir de tests d'inhibition de liaison de la 2-125I-MLT, de ces deux récepteurs sont similaires tandis que quelques analogues présentent des activités agonistes et antagonistes (liaison du GTPγ35S) différentes sur oMT1 et hMT1. Deuxièmement, la caractérisation des sites de liaison de l'HPM a révélé la présence du récepteur oMT1 et d'un second site de moyenne affinité. Le rôle respectif des sites de haute et de moyenne affinité de l'HPM dans le contrôle de la sécrétion du GnRH reste à être déterminé.

  • Titre traduit

    Pharmacological characterization of 2-125I-melatonin binding sites involved in the control of GnRH secretion


  • Résumé

    Melatonin (MLT) binding sites, thought to mediate its effect on seasonal reproduction, are found in the Pre-Mammillary Hypothalamic Area (PMH). A single MLT receptor was cloned in sheep and called oMT1 on the basis of its larger identity with the human MT1 receptor (hMT1). Firstly, we compared the pharmacology properties of new specific MT1 and MT2 ligands for oMT1 and at hMT1 receptors. Our results show that both oMT1 and hMT1 have a similar pharmacological profile (r2=0. 81) based on 2-125I-MLT binding inhibition tests with, nevertheless, some analogues showing marked different functional activities on GTPγ35S binding tests at oMT1 versus hMT1. Secondly, we characterized the binding sites of PMH by saturation tests and by inhibition of 2-125I-MLT binding tests. Our results show that two binding sites, oMT1 and a new medium affinity one, are present in the PMH and their respective roles have yet to be determined.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (110 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 85-110

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4026(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4026(2e ex.)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.