Etude de gènes fimbriaux de souches d'Haemophilus responsables d'infections génitales, materno-foetales et néonatales, et développement d'une méthode de typage moléculaire pour les souches d'Haemophilus

par Guillaume Bruant

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Agnès Rosenau-Ilias.

Soutenue en 2003

à Tours .


  • Résumé

    L'opéron ghf a été caractérisé et son expression étudiée chez 6 souches cryptiques d'Haemophilus responsables d'infections génitales, materno-fœtales et néonatales. L'opéron est complet et son organisation génétique est identique à celle de l'opéron hif codant les fimbriae LKP mais il ne s'exprime pas en raison d'altérations dans sa région promotrice. Ceci a été confirmé par microscopie électronique et par l'étude des propriétés d'hémagglutination des souches cryptiques. La recherche d'autres gènes codant les fimbriae de ces souches a montré l'absence de gènes similaires à des gènes fimbriaux déjà décrits. La recherche de gènes nouveaux par mutagenèse aléatoire par transposition a été initiée. La diversité des profils obtenus en PCR avec une amorce issue de la séquence répétée IDS, quasi spécifique du genre Haemophilus et susceptible d'encadrer des gènes de virulence, nous a amenés à utiliser cette technique, appelée IDS-PCR, comme méthode de typage pour les souches d'Haemophilus.

  • Titre traduit

    Fimbrial genes of genital strains of Haemophilus responsible for genital, mother-infant and neonatal infections, and development of a molecular typing method for Haemophilus strains


  • Résumé

    The fimbrial ghf gene cluster was characterized in 6 strains of a cryptic genospecies of Haemophilus responsible for genital, mother-infant and neonatal infections. The ghf cluster is complete and homologous to the hif cluster which encodes LKP-type fimbriae but is not expressed in the cryptic genital strains due to the major alterations of the region which includes the ghf genes promoters. These results were confirmed by hemagglutination properties and electron microscopy. We showed in our cryptic genital strains, the lack of genes related to fimbrial genes which were previously described in other bacteria and we initiated the identification of new fimbrial genes by in vivo transposition. Finally, the results obtained by PCR using a primer designed from the Haemophilus specific repeated sequence IDS, which has been found flanking virulence genes, encourage us to develop this technique, called IDS-PCR, as a typing method for Haemophilus strains.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 130-149

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4009(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4009(2e ex.)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.