Action de l'oestradiol dans l'hypothalamus médiobasal lors de l'induction du pic pré-ovulatoire de GnRH chez la brebis : recherche de mécanismes moléculaires impliqués

par Delphine Pillon

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Yves Tillet.

Soutenue en 2003

à Tours .


  • Résumé

    Chez la brebis, l'hypothalamus médiobasal (HMB) constitue le site principal d'action de l'œstradiol (E2) pour induire le pic pré-ovulatoire de GnRH et le comportement sexuel. Chez des brebis ovariectomisées recevant un traitement minimum de 4 heures par E2 suffisant pour déclencher ces deux événements, nous avons cherché à caractériser des mécanismes moléculaires précoces résultant de la régulation de E2 sur ses cellules cibles. D'une part, nous avons sélectionné, par hybridation suppressive soustractive et hybridation de filtres commerciaux, respectivement 2000 et 10 ADNc correspondant à des gènes exprimés par les cellules de l'HMB, dont la transcription dépend potentiellement de E2. D'autre part, après avoir montré par hybridation in situ un effet de E2 sur les neurones à somatostatine des noyaux ventromédian et infundibulaire, nous avons mis en évidence que l'administration intra-cérébro-ventriculaire de somatostatine inhibe puissamment la sécrétion pulsatile basale de LH.

  • Titre traduit

    Estradiol action in mediobasal hypothalamus during the induction of the preovulatory GnRH surge in ewe : identification of some molecular mechanisms implicated


  • Résumé

    In ewe, mediobasal hypothalamus (MBH) is the major site for estradiol (E2) action to induce both GnRH preovulatory surge and sexual behavior. In ovariectomized ewes that received a minimum 4-hour treatment of E2 sufficient to trigger off these two events, we wanted to identify some early molecular mechanisms resulting from E2 regulation on its target cells. On one hand, we selected, using suppressive subtractive hybridization and commercial arrays hybridization, respectively 2000 and 10 cDNA corresponding to genes expressed in the MBH cells. The transcription of these genes potentially depends on E2. On the other hand, after the identification of an E2 effect on somatostatinergic neurones in the ventromedian and infundibular nuclei using in situ hybridization, we showed that intracerebroventricular somatostatin administration totally inhibits the LH pulsatile secretion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 156-175

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4007(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4007(2e ex.)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.