Etude des mécanismes centraux impliqués dans l'effet du mâle ou de son odeur sur la brebis en anoestrus

par Hélène Gelez

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Claude Fabre-Nys.

Soutenue en 2003

à Tours .


  • Résumé

    Chez la brebis en anoestrus, un contact avec un bélier ou sa toison active la sécrétion de l'hormone lutéinisante. En utilisant la protéine fos comme marqueur d'activation cellulaire, nous avons montré que le bélier ou son odeur activent préférentiellement les structures du système olfactif principal mais le système olfactif accessoire participe à la détection de l'odeur du bélier. La destruction de l'épithélium olfactif ou l'inactivation de l'amygdale corticale par infusion de lidocaïne bloque la réponse endocrine des femelles à l'odeur mâle. En revanche, l'inactivation de l'amygdale médiane ou du noyau ventromédian de l'hypothalamus n'a pas d'effet. Ces interventions ne perturbent pas la réponse au mâle lui-même. La plupart des femelles n'ayant jamais vu de mâle s'avère incapable de présenter une réponse endocrine lors de la présentation de son odeur. Ces résultats démontrent le rôle du système olfactif principal et de l'expérience sexuelle dans l'effet mâle.

  • Titre traduit

    Central mechanisms involved in the effect of the male or its odour in the anestrus ewe


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 151-180

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4006(1er ex.)
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Sciences-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T.S.2003-4006(2e ex.)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.