La ville entre concepteurs et usagers : problématique de la sauvegarde appliquée au cas de la Médina de Fès (Maroc)

par Walter Lanchet

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Pierre Signoles.

  • Titre traduit

    ˜The œcity between conceptors and users : the problematics of heritage protection in the Medina of Fez (Morocco)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le régime monarchique marocain repose sur une organisation institutionnelle de domination publique : le Makhzen. Malgré une idéologie officielle traditionaliste, l'Etat- Makhzen renforcera sa légitimité nationale en composant avec l'organisation politique internationale ? C'est sous le couvert de l'UNESCO que l'Etat- Makhzen lance le projet de sauvegarde de la médina de Fès (Maroc). Ainsi apparaissent des formes d'appropriation idéologique (culturalisme) dans l'invention d'une tradition, la mise en scène de mémoires particulières. L'importation d'un modèle urbain avec ses règles normatives et la promulgation de lois d'urbanisme constituent les outils pour la mise en œuvre de la sauvegarde urbaine de la médina de Fès. Or derrière l'exigence fonctionnaliste des experts internationaux de la sauvegarde se dissimule la conception culturaliste makhzenienne. L'idéal patrimonial défendu par le Makhzen est signifié par un modèle " traditionnel " de faire et d'être fassi et est garanti par le maintien de la dynamique sociale de la médina. Dès lors le conflit d'intérêt est latent entre les structures administratives et techniques qui sont localement garantes de la sauvegarde de la médina et ceux qui l'habitent. De plus, la multiplicité des approches comme des structures crée la dispersion de la force d'action et la confusion dans les objectifs à atteindre. La concertation institutionnelle et organisationnelle ,'a pas lieu localement : l'Etat- Makhzen est la seule autorité capable d'édicter des règles du jeu. L'Etat- Makhzen a donc un total contrôle de la situation avec l'appui d'organismes internationaux d'expertises et bailleurs : ONU (PNUD, UNESCO), Banque mondiale. Les coups de force symboliques inhérents à la planification de la sauvegarde urbaine et à l'institution patrimoniale de la médina aboutissent à l'exclusion des usagers habitant la médina et leur imposent légalement la passivité vis-à-vis d'une production de formes architecturales et une organisation socio-spatiale qui constituent leur environnement quotidien. Comment s'articule l'action de sauvegarde urbaine avec la construction idéologique patrimoniale et la planification urbaine ? Dans le cas de la médina de Fès, la patrimonialisation repose d'une part sur un ensemble d'éléments structurant l'espace social de la médina, d'autre part sur des idéologies instituant une " vision " politique et sociale globale et globalisante. Mais la tentative de planification urbaine opérée à Fès ne parvient pas à dépasser ses contradictions, coincée entre recommandations opérationnelles d'experts internationaux et pesanteurs culturalistes locales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 331 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 208-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG2565
  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Droit, Economie et Sciences sociales.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG2566

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3253
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.