Rôle du facteur de réparation de l'ADN KU dans les interactions cellules/matrice extracellulaire

par Sylvie Monferran

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Bernard Salles et de Catherine Muller.

Soutenue en 2003

à Toulouse 3 .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 126-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003TOU30233
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.