El niño et les ondes intrasaisonnières dans l'Océan Pacifique équatorial générées par les vents dans l'Ouest du bassin

par Sophie Cravatte

Thèse de doctorat en Océanographie physique

Sous la direction de Joël Picaut et de Gérard Eldin.

Soutenue en 2003

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    A l'aide des données des mouillages TAO et du satellite TOPEX/Poseidon, nous montrons l'existence d'ondes de Kelvin intrasaisonnières dans l'Océan Pacifique Equatorial dans deux bandes d'énergie, autour de 70 jours de période, et autour de 120 jours. Toutes les méthodes utilisées (analyse co-spectrale, étude des structures méridiennes et verticales) indiquent une prédominance du premier mode barocline à 70 jours et du second mode à 120 jours. Nous montrons aussi l'existence d'un vent zonal oscillant à 120 jours dans le Pacifique Ouest. Des mode��les linéaire et non linéaire révèlent que ce vent force les ondes observées à 120 jours, mais que ce sont les variations de stratification océanique entre l'ouest et l'est du bassin qui expliqueraient la prédominance du second mode barocline de Kelvin à 120 jours. Il existe aussi des ondes équatoriales de Rossby à 120 jours dans l'ouest du bassin, forcées par le vent, qui se réfléchissent au bord ouest avec une efficacité de 30 à 40% et viendraient renforcer le signal forcé.

  • Titre traduit

    El niño and the intraseasonal waves in the equatorial Pacific Ocean generated by the winds in the western part of the basin


  • Résumé

    TOPEX/Poseidon sea level and time series from the Tropical Atmosphere Ocean (TAO) array of moorings are used to observe Kelvin waves in the Equatorial Pacific Ocean in two separate bands of period, around 70 days and 120 days. Several wave analysis approaches (co-spectral, meridional and vertical structure analyses) show the predominance of the first baroclinic Kelvin mode around 70 days and the predominance of the second baroclinic Kelvin mode at 120 days. A linear model and an OGCM model show that an oscillating wind at 120-day period seems to force the Kelvin waves at the same period. However, the predominance of second baroclinic Kelvin mode at 120-day period could solely be explained by vertical redistribution of energy from first to second baroclinic mode as the waves propagate eastward. Equatorial Rossby waves are also evidenced at 120-day period in the western part of the basin. These wind-forced Rossby waves reflect at the western boundary with a 30-40% efficiency (lower than predicted by linear theory). We suggest that they superimpose on the directly wind-forced Kelvin waves, hence reinforcing the 120-day Kelvin wave signal.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-193

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003TOU30021

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 TOU3 0021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.