Déterminants cellulaires de la sensibilité à l'oxaliplatine et étude des interactions entre l'irinotecan et l'oxyliplatine dans les tumeurs digestives

par Stéphanie Arnould

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de Pierre Canal.

Soutenue en 2003

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Cellular determinants of oxaliplatin sensitivity : interactions beyween irinotecan and oxyliplatin in digestives tumours


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'évolution de la chimiothérapie des cancers colorectaux métastatiques est liée à l'émergence de nouvelles molécules actives et au développement de méthodes de biologie moléculaire permettant d'identifier les marqueurs prédictifs de réponse à ces agents anticancéreux. Depuis la fin des années 1950, l'antimétabolite 5-fluorouracile (5-FU) était considéré comme la molécule de référence dans la chimiothérapie des cancers digestifs en dépit d'un faible taux de réponse objective (environ 20%), traduisant un phénomène de résistance des tumeurs à cette antipyrimidine. L'irinotécan (CPTƯ11), analogue hydrosoluble de la camptothécine inhibant la topoisomérase I, est actif dans les cancers colorectaux et particulièrement sur les tumeurs résistantes au 5-fluorouracile. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 141 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. F. 110-140

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003TOU30001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.