La couleur dans le cinéma de Hal Hartley : les sources hollywoodiennes d'un langage chromatique filmique entre rêve et réalité

par Marie-Cécile Bauchet

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Raphaëlle Costa de Beauregard.

Soutenue en 2003

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Hal Hartley parodie plusieurs genres filmiques pour forger une nouvelle écriture filmique où la couleur est à la fois discours de la parodie et de l'ironie autant que discours esthétique. Partant d'un résumé des principales théories successives de la lumière et de la perception de la couleur, cette thèse aborde l'approche philosophique et esthétique de la couleur en général, retrace l'historique du cinéma en couleur et analyse, à travers un certain nombre de films hollywoodiens en noir et blanc et en couleur, choisis pour leur palette chromatique, les genres du gangster, du film noir et du western qui constituent la base des codes subvertis par le postmodernisme de HARTLEY. Au-delà de la polychromie réaliste, la déconstruction des films semble être un simple prétexte pour mettre en place une esthétique chromatique où la couleur dépasse le simple symbole pour atteindre à l'abstraction pure, le bleu, le rouge, le jaune jaillissant de l'image filmique de HARTLEY comme d'un tableau expressionniste abstrait.

  • Titre traduit

    Colour in HAL HARTLEY's films: the Hollywoodian sources of a chromatic film language between dream and reality


  • Résumé

    Hal Hartley, an American film-maker, takes generic structures and turns them into something unique where colour, an essential visual ingredient, is a discourse on parody as well as a discourse on aesthetics. After having summed up the main scientific theories of light and colour, this work deals with the philosophical and aesthetic aspect of colour in general and considers the technical experimentations which gave birth to the first film in colour and the corresponding aesthetic trends. It analyses, through the study of a number of American films in black and white and in colour, chosen for their specific palette, the Gangster, the " Film Noir " and the Western which constitute the basic codes subverted by HAL HARTLEY's postmodernism. Beyond the realistic polychromy, the deconstruction of films aims at exploring the aesthetic power of colour, reaching pure abstraction, the blue, the red and the yellow springing from the moving image as from an Abstract Expressionist painting.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 465 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 440-454

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.