Tissages et métissages : dualité et totalité dans l'œuvre poétique et romanesque de Kojo Laing

par Marie-Jeanne Gauffre

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation des pays d'Afrique noire

Sous la direction de Christiane Fioupou.

Soutenue en 2003

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'articulation entre dualité et totalité constitue un axe thématique majeur autour duquel se structure l'œuvre laingienne. Celle-ci reflète une vision duelle du monde, marquée par l'opposition paradigmatique entre dedans et dehors. L'extériorité s'y incarne essentiellement dans l'altérité : les autres, opposés à l'individu (poèmes de jeunesse) ; la tradition collective, opposée aux dynamiques individuelles porteuses de changement (Search Sweet Country) ; l'Europe opposée à l'Afrique (Woman of the Aeroplanes et Major Gentl and the Achimota Wars). Dans la perspective laingienne, cependant, dualité et totalité sont compatibles, car celle-ci est complexe, plurielle, hétérogène, fondée sur la relation et donc instable, en constant devenir. Forme singulière de cet idéal, le métissage, conçu comme élargissement de soi et partage, utopie non-totalitaire, transcende l'opposition entre dedans et dehors dans l'échange incessant entre ces deux pôles. Il trouve un symbole approprié dans le kenté, tissage ghanéen traditionnel qui juxtapose de multiples bandes de couleur, et se représente dans l'écriture dense, impétueuse et facétieuse de l'auteur.

  • Titre traduit

    Weaving and hybridity : duality and wholeness in the poetry and fiction of Kojo Laing


  • Résumé

    Duality and wholeness are major driving forces in the writings of Kojo Laing, which convey the vision of a dual world characterized by the opposition between the inner and the outer. The outer is mainly the Other, i. E. The others versus the self (youth poems), communal tradition versus individual impulses directed towards change (Search Sweet Country), Europe versus Africa (Woman of the Aeroplanes and Major Gentl and the Achimota Wars). Yet, Laing's vision is not at all binary. For him, wholeness, based on the Relation with the Other, is plural, heterogeneous, complex : it is an unstable and ever changing process. Hybridity, "métissage" in French, an outstanding feature of this ideal, finds an apt emblem in kente, a traditional women cloth made of narrow bright-coloured widths sewns together. Indeed, viewed as the expansion of the self, as interchange, as a non-totalitarian utopia, hybridity transcends the opposition between the inner and the outer in a constant in-and-out shuttle-like movement which is reflected in Laing's dense, inventive and playful writing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (476 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 431-453

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.