L'imagination féminine dans les romans de Frances Burney

par Laure Blanchemain

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation anglaises

Sous la direction de Jean-Louis Breteau.

Soutenue en 2003

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Dans les romans de Frances Burney, la limite entre l'imaginaire des personnages féminins et le monde extérieur devient parfois floue et cette confusion, qui confère au récit une atmosphère onirique, révèle les dangers potentiels d'une imagination exacerbée. Néanmoins, cette faculté semble également constituer un moyen pour les femmes de se libérer du carcan des règles imposées par la société. L'imagination féminine est tantôt associée au corps et à la sensualité, tantôt à la raison, et l'opposition entre imagination et raison, corps et esprit, n'est parfois plus si nette. De même, Burney semble envisager l'imagination artistique comme essentiellement imitative mais lui accorde également un rôle créateur. Les frontières sont brouillées, révélant la complexité de ces œuvres et de la position de l'auteur. La prise en compte de l'influence des courants de pensée de la période, en particulier des philosophes sensualistes, permet une meilleure compréhension de ces contradictions apparentes.

  • Titre traduit

    Female imagination in Frances Burney's novels


  • Résumé

    In Frances Burney's novels, the limits between the outer world and the characters' imagination tend to be blurred. This confusion lends the text a dreamlike quality and seems to point out the potential danger that an overactive imagination can represent. Nevertheless, the female imagination also enables women to ignore more freely the rules imposed by society. It is linked now with the female body, now with reason, and while the traditional hierarchies are apparently reasserted, they are undermined at the same time. The role granted to imagination in the arts is also ambivalent, hovering between mere imitation and real creation. There are no clear-cut oppositions and the novels are far from univocal. Taking into account the theories of the eighteenth-century philosophers proves necessary, since it provides some essential clues, helping the Burney reader to understand her complex works more thoroughly.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Presses universitaires du Mirail à Toulouse

L'imagination féminine chez Frances Burney


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (520 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 498-519

Où se trouve cette thèse ?