Les clochers romans limousins : origine, filiation et signification liturgique

par Karine Madies

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Michèle Pradalier-Schlumberger.

Soutenue en 2003

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Etablie au début du XXe siècle par R. Fage, la famille des clochers romans "limousins", identifiable grâce à une définition architecturale spécifique, fut agrandie en 1929 par J. Valléry-Radot : elle comprit alors quatorze clochers, répartis sur une vaste aire géographique (le Limousin, la Dordogne, la Charente, le Velay et la Drôme). Très contestée durant le XXe siècle, cette filiation est donc devenue le point de départ de cette étude : l'approche du sujet fut cependant nouvelle. Analysée très en détail, la structure architecturale de chacun des quatorze clochers (procédés de construction, dispositifs interne et externe, décors, etc. ) nous a amené à déterminer trois groupes au sein de cette même famille. Il en résulta la création d'une nouvelle définition architecturale du clocher roman "limousin" et l'exclusion de deux constructions sur les quatorze répertoriées au début du XXe siècle. Enfin une étude des fonctions des clochers "limousins" fut présentée : celle-ci révéla qu'ils avaient assuré celles, a priori, attribuées à tous clochers.

  • Titre traduit

    Limousin Romanesque church towers : origine, filiation and liturgical significance


  • Résumé

    The family of the "limousin" Romanesque steeples (or church towers) was established by R. Fage at the beginning of the 20th century. This family was recognized by a specific architectural definition and was extended in 1929 by J. Valléry-Radot. It included fourteen steeples build in a large geographical area (Limousin, Dordogne, Charente, Velay and Drôme). Very controversed during the 20th century, this filation became the starting point of the following study. Yet, the approache to the subject was brand new. After a very detailed analysis of the architectural structure (manufacturing process, external and internal plans, decoration, ornament of the fourteen steeples), we were able to present the following points of view : three different groups emerged in this family resulted to a new architectural definition. It excluded two steeples among the fourteen listed at the beginning of the 20th century. The study of the fourteen steeples' duties and functions showed that they are the same for the church towers in French.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (520, 302, 282 f.-651 f.de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 470-500. Index.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.