Influence de la présence/absence de fratrie, du type de fratrie et des préférences affectives sur l'identité sexuée des filles de 4-5 ans

par Géraldine Espiau

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Colette Laterrasse et de Ania Beaumatin.

Soutenue en 2003

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Nous étudions le rôle de la fratrie dans la construction de l'identité sexuée du jeune enfant dans une perspective qui articule les processus socio-cognitifs et affectifs. Nous opérationnalisons l'identité sexuée par le biais de tests de catégorisation des jouets et des traits de personnalité et les préférences-identifications de l'enfant à partir d'entretiens sur le dessin de famille imaginaire et sur les relations fraternelles. Nous comparons 20 filles issues de fratrie mixte (un frère et une sœur), 20 filles de fratrie non-mixte (que des sœurs) et 20 filles uniques. Les résultats indiquent que les filles de fratrie mixte ont de meilleures connaissances sur les jouets masculins et féminins, sont plus stéréotypées et plus flexibles que les filles uniques. Les filles, toutes populations confondues, s'identifient fortement au sexe féminin en distinguant les rôles de sexe des enfants de ceux des adultes. Pour finir, éprouver des sentiments envers un frère plutôt qu'envers une sœur, n'influence pas l'enfant dans sa façon de catégoriser les autres et d'adhérer aux stéréotypes sociaux de sexe.

  • Titre traduit

    Influence of the presence/absence of siblings, of the type of sibling and affective preferences upon the sexued identity of girls of 4/5 years old


  • Résumé

    We are studying the role of sibling in the building up of sexued identity for preschool children from a viewpoint which articulates socio-cognitive and affective processes. We put sexued identity into operation by means of tests on toys categorization and personality characteristics, and the preferences-identifications of the child by means of interviews about the drawing of an imaginary family and about the sibling relationships. We compare 20 girls of mixed-sex sibling (1 boy, 1 girl), 20 girls of same-sex sibling (girls only) and 20 only daughters. The results show that the girls from mixed-sex sibling have a better knowledge of the toys for boys and for girls, are more sex stereotyped and more flexible than only daughters. Girls, all categories considered, strongly identify themselves to the female sex by distinguishing the roles of the different sexes of children and adults. To conclude, having feelings for a brother rather than a sister does not influence the child in his way of categorising others and of belonging to social sex stereotypes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.220-231

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.