Etude de la variation linguistique dans un milieu plurilingue : l'exemple d'El Ksiba N'Moha Ou Sai͏̈d, Maroc : étude sociolinguistique

par Ali Ouassou

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Louis Fossat.

Soutenue en 2003

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'objet de cette recherche est l'étude d'un parler marocain de type amazighe (berbère), en situation de plurilinguisme complexe, le parler amazighe d'El Ksiba ( le P. A. K. ) défini par rapport à la problématique des rapports entre langues berbère et arabe(s) parlé(s) au Maroc (plurilinguisme, bilinguisme, polynomie). Le premier volet de la thèse situe la problématique - complexe - dans un cadre sociolinguistique, en rapport avec un état des lieux défini en termes de politique linguistique, il se caractérise par un glissement des positions de la géolinguistique à la géopolitique, sur base empirique. Le dispositif mis en oeuvre, dans le second volet d'analyse synchronique de la variation, permet une étude multidimensionnelle du seul consonantisme du P. A. K. (les objets sélectionnés étant de nature phonétique et phonologique) faisant appel à la didactique, la sociolinguistique avec affleurement de préoccupations didactiques. Les analyses des processus d'affrication, de gémination et de spirantisation sont généralisables, dépassent le simple cadre descriptif, et montrent que si les fricatives et les affriquées n'ont pas de pertinence phonologique dans la littérature linguistique (dans le P. A. K. En l'occurence) elles sont dotées de fonctions sociolinguistiques et leur apparition a un certain impact sur le phonétisme et la syllabation dans le P. A. K.

  • Titre traduit

    Study of a linguistc variation in a multilingual area


  • Résumé

    The object of this research is to study a Moroccan Amazigh [Berber] dialect, in a complex plurilinguistic situation ; a dialect spoken in El Ksiba area. This dialect is defined in relationship both Berber and Arabic languages in Morocco (plurilinguism, bilingualism, polynomial). The first shutter of the thesis situates the problematic- complex- in a sociolinguistic setting, in relationship with the actual situation in terms of linguistic policy, it is characterized by a slip from the geolinguistic positions to geopolitics ones, on empirical basis. The apparatus, in the second shutter of synchronic analysis of the variation, permits a multidimensional survey of only consonantism of P. A. K (the selected objects being of phonetic and phonological nature) making call to didactics, sociolinguistics with outcrop of didactic preoccupations. The processus analyses of affrication, of gemination and of spirantisation are generalisable, go beyond the simple descriptive setting, and show that if the fricatives and the affricated consonants do not have any phonological relevance in the linguistic literature ( in the P. A. K. In the occurence), they are endowed with sociolinguistic functions and their apparition has a certain impact on phonetism and syllabation in the P. A. K.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (361, [92] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 352-361. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.