Nouveaux contextes professionnels et processus psychosociaux de construction du rapport au travail : l'exemple de la sous-traitance in situ

par Annabel Budi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Violette Hajjar.

Soutenue en 2003

à Toulouse 2 .

  • Titre traduit

    New working contexts and psycho-sociological process of elaboration in labor relationship


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La recherche, menée auprès de deux groupes de salariés (permanents, sous-traitants in situ), a pour objectifs : d'examiner si ces statuts professionnels sont associés à des profils de rapport au travail ; de montrer comment le sentiment d'efficacité personnelle et les comparaisons sociales interviennent dans la relation entre statut et rapport au travail. Ces hypothèses ont été éprouvées selon deux approches analytique (à partir de dimensions habituellement étudiées séparément) et intégrative (articule ces dimensions). Une classification hiérarchique ascendante a dégagé trois profils de rapport au travail : implication non polarisée, implication polarisée, retrait. Les résultats montrent que le sentiment d'efficacité personnelle et les comparaisons sociales ont des effets sur les dimensions du rapport au travail et leur organisation. Ils montrent aussi l'intérêt et la complémentarité des deux approches pour rendre compte de la variabilité du rapport au travail entre les deux groupes étudiés et au sein de chacun d'eux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136-18 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 126-136. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.