Recherches sur le statut juridique des femmes en Afrique

par Joséphine Bitota Muamba

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Marie-Hélène Bernard-Douchez.

Soutenue en 2003

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    L'une des particularités des pays africains est le pluralisme juridique. Et l'examen du statut juridique des femmes dans ces pays tient compte de ce fait. La question essentielle est : quels sont les droits et les devoirs qui sont reconnus aux femmes dans une Afrique héritière du système juridique des anciennes métropoles ? L'analyse montre que la statut des femmes se situe à cheval entre trois systèmes juridiques. Les droits traditionnels statutaires, encore vivaces, soumettent la femme à l'homme au nom de "l'éternel hier". Les États, dans un souci de réalisme, s'inspirent de cette hiérarchie ancestrale pour accorder la prééminence à l'homme dans les Codes de la famille et dans le domaine public. Les organisations internationales en charge de la promotion des droits des femmes, insistent de leur côté sur la capacité des femmmes à être des actrices du développement socio-économique comme corollaire de la reconnaissance de leurs droits. Ces trois positions, en rupture avec l'universalité de la dignité humaine qui sous-tend toutes les dispositions en faveur de l'égalité et de l'inconditionnalité des droits universels, doivent être revues. C'est pourquoi la solution serait de reconsidérer l'éducation des femmes comme un droit fondamental et inconditionnel en s'appuyant sur des politiques publiques volontaristes avec l'aide des acteurs internes et internationaux.

  • Titre traduit

    Investigations about women's juridical statute in Africa


  • Résumé

    One of the african countries' particularities is the juridical pluralism. The analysis of women's statute in thoses countries shows this fact. The main question is : wich are the duties and rights given to women in Africa still hiering from its old mother-countries legal system ? This statute happens to be at crossroad of 3 legal systems. The still alive traditionnal rights submit woman to man in the name of the "never ending past". Governments, in a realistic view, get inspired from this hierachy to give males, in civil codes and public realm, a real pre-eminence. International organizations in charge of promoting women's rights, insist in womens ability to be actresses of socio-economic development, as a consequence of the recognition of their rights. Those 3 positions, breaking with human dignity's universality which holds all the dispositions favoring equality and unconditionnal right, based on active public policies with the help of both internal and international actors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (505-[72] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 476-497

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2003-18-1 et 2
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque Garrigou.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 62987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.