Consommation, persistance des habitudes et effets de la politique monétaire

par Stéphane Auray

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Patrick Fève.

Soutenue en 2003

à Toulouse 1 .

  • Titre traduit

    Consumption, habit persistence and monetary policy effects


  • Résumé

    Cette thèse a pour ambition d'améliorer la compréhension des mécanismes à l'oeuvre dans le mécanisme de transmission de la politique monétaire. La démarche adoptée permet d'évaluer l'intérêt de certains modèles de transmission monétaire et de comprendre les mécanismes de non-neutralité de la monnaie. La mise en place d'une méthodologie originale dans le premier chapitre permet d'estimer l'hypothèse de persistance des habitudes dans le comportement de consommation des ménages et de montrer que cette hypothèse est pertinente conditionnellement à l'histoire monétaire. Le second chapitre montre que l'introduction de la persistance des habitudes dans un modèle à participation limitée permet de reproduire un effet de liquidité persistant. Enfin, dans le dernier chapitre, l'hypothèse de formation des habitudes est considérée au sein d'un modèle à contraintes d'encaisses préalables. Il est montré qu'il est possible, en fonction des croyances des individus en la monnaie de reproduire des effets keynésiens, le mécanisme de transmission de la politique monétaire et l'effet de liquidité, dans un cadre originellement et définitivement néoclassique.


  • Résumé

    This thesis aims at improving the understanding of the monetary transmission mechanisms. Our approach allows to evaluate the importance of certain models of monetary transmission and to understand the mechanisms underlying the effects of monetary policy. In the first chapter, we develop an original econometric methodology to estimate habit formation. We show that this hypothesis is relevant "vis-à-vis" the monetary history. In the second chapter, we show that introducing habit persistence in a limited participation model allows us to reproduce a persistent liquidity effect. Finally, in the third chapter we develop a cash in advance constraint model. We show that the form of the beliefs matters. Money may be neutral when agents do not trust in money, whereas the monetary transmission mechanism and the liquidity effect retrieved when beliefs are positively correlated with money supply shocks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.249-264

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TSE2003/AUR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.