Les élites françaises et la crise algérienne, 1991-1998 : perceptions, positions, prédictions

par Youcef Mohamed Hadj Ali

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Louis Loubet del Bayle.

Soutenue en 2003

à Toulouse 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La thèse est consacrée au discours des élites françaises (experts, universitaires, médias, hommes politiques) sur la crise algérienne, 1991-1998. Elle retrace leur vision des acteurs du conflit, de la nature de la crise et de son issue. Elle montre le caractère contradictoire et discriminatoire de leur discours sur la démocratie. Ces élites jugent, par exemple, l'extrême droite populiste/néofasciste monstrueuse, impensable pour la France tandis que dans sa variante islamiste elle sera normale et acceptable pour l'Algérie. La thèse examine l'attitude de la France vis à vis des réseaux terroristes. Elle soumet les "discours d'évidence" des élites à l'épreuve des faits, des concepts et de l'histoire. Elle montre que leurs prédictions ont été invalidées par les faits. Elle expose enfin les fondements de la représentaion française de la crise algérienne et les raisons de l'incapacité récurrente des experts à décrypter son évolution et son dénouement. Ces experts se sont fourvoyés pour diverses raisons (franco centrisme, parti pris, stéréotypes, préjugés liés au passé France-Algérie, généralisations abusives, religion des modèles, dictature des paradigmes).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 309 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 294-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : KJV164/R5/2003-9

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.