La Médecine cantonale ou médecine des pauvres au XIXe siècle, 1825-1870 : l'exemple haut-rhinois

par Eveline Münch-Mertz

Thèse de doctorat en Sciences historiques

Sous la direction de Jean-Michel Boehler.

Soutenue en 2003

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université Marc Bloch. UFR des sciences historiques (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    LA MEDECINE CANTONALE TRAITE DE L'HISTOIRE D'UNE INSTITUTION CREEE EN FRANCE AU XIXe SIECLE ET DONT LA MISSION PRINCIPALE CONSISTE A VENIR EN AIDE A L'HUMANITE SOUFFRANTE, C'EST-A-DIRE A PRENDRE EN CHARGE GRATUITEMENT LES PROBLEMES DE SANTE DES INDIGENTS DES ZONES RURALES. CETTE MEDECINE DES PAUVRES EST PILOTEE, AU NIVEAU LOCAL, PAR LES PREFETS ET ELLE EST ASSUREE PAR DES MEDECINS CANTONAUX. LES CHOIX POLITIQUES FAITS PAR LES ELITES DIRIGEANTES DU HAUT-RHIN INSPIREES PAR DES COURANTS DE PENSEE PHILANTHROPIQUE, LIBERALE ET ROMANTIQUE , PERMETTENT LA MISE EN ŒUVRE D'UNE AIDE MEDICALE PROFESSIONNELLE, ENCADREE, QUELQUE FOIS INTERESSEE , S'INTEGRANT DANS UN VASTE RESEAU D'ASSISTANCE PUBLIQUE ET PRIVEE, DESTINEE, DANS LE HAUT-RHIN, AUX PAUVRES DES CAMPAGNES ET DES VILLES DONT IL EST DIFFICLE DE DECRYPTER LES ATTENTES. MEME S'IL SE HEURTE A DES DIFFICULTES FINANCIERES, AUX LIMITES DES CONNAISSANCES MEDICALES DE L'EPOQUE ET A UN CERTAIN SCEPTICISME, CE DISPOSITIF IRRIGUE LE TERRITOIRE ET INTRODUIT LA NOTION DE PROXIMITE DU MEDECIN ET CELLE DE L'ACCES AUX SOINS POUR TOUS.

  • Titre traduit

    Poor law medical services : nineteenth century France (Haut-Rhin)


  • Résumé

    This study is concerned with the establishment of medical care for the poor provided on a district (canton) level in nineteenth century france and focuses specifically on the haut-rhin county (département). Inspired by liberal, philanthropic and even romantic trends, the aim of this form of medical practice was to provide free and professional health care for the poor in urban and rural districts under the supervision of the county administration, implemented by appointed poor law medical officers and practitioners. This organisation was part of a larger network of private or public institutions whose aim it was to relieve the suffering of the poor whose expectations in this matter are largely unknown. Despite the limits of medicine as a science at the time, a pervading scepticism and financial difficulties, nineteenth century organised medical care for the poor foreshadows the structure of modern medical aid providing quality health care for all and easy access to the medical practitioner.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 148-159. Index

Où se trouve cette thèse ?