La Relation texte-image dans la bande dessinée : questions de sémantique référentielle

par Jean-Paul Meyer

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Georges Kleiber.

Soutenue en 2003

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œRelationship between text and picture in the comics : issues in referential semantics


  • Résumé

    La thèse présente tout d'abord de façon synthétique l'état de la BD et de sa critique aujourd'hui. La présentation conclut aux limites des définitions habituelles de la bande dessinée axées sur les conditions nécessaires ; on montre que la relation texte-image permet a contrario de constituer une catégorie d'objets aux propriétés sémantiques communes, dont on établit la parenté prototypique au regard du projet narratif. Cette parenté permet alors d'aborder sous un jour nouveau la question récurrente des précurseurs de la bande dessinée, en remplaçant l'idée de filiation fondée sur l'évolution des techniques par l'idée d'une parenté horizontale (cousinage) fondée sur la permanence des aspects énonciatifs et narratifs de la relation texte-image. Après ce premier versant consacré à la redéfinition lexicale et sémantique de la catégorie "BD", l'étude se consacre aux aspects référentiels de la relation texte-image. D'abord en étudiant les liens entre référence iconique et référence langagière, puis en se livrant à une description systématique et raisonnée des formes de la relation texte-image dans la BD. La problématique centrale de la deuxième partie est alors abordée, celle de la description référentielle de la relation texte-image à l'aide des notions de deixis et d'anaphore. La perspective référentielle montre en effet que non seulement la relation texte-image consiste en une énonciation imitée et sémantisée à l'aide de toutes les composantes de la case ou de la séquence, mais aussi que la relation texte-image de la BD est spécifique comme type de rapport (conjonction), forme (figuration d'événement) et fonction (donation du référent). Elle autorise enfin à conclure que les relations référentielles déictiques ou anaphoriques entre texte et image dans la séquence de BD prennent appui sur la représentation des paramètres énonciatifs afin de permettre au lecteur d'accéder aux référents des expressions, et par conséquent d'interpréter les interlocutions et les événements.


  • Résumé

    Our thesis firstly presents a synthetic overview of the situation in the comics and their theories today. The account arrives at conclusion that the usual definitions of comics, based on necessary conditions, are limited ; at the opposite, one shows that the relationship between text and picture allows to make up a category of objects who share the same semantic properties, and who are related in a prototypical way toward the narrative. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (629 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 545-614. Corpus des oeuvres. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.