Errances du regard sur les pierres : émergences-effacements

par Martine Braun-Stanesco

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Jean-Louis Flecniakoska.

Soutenue en 2003

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Université des sciences humaines. UFR des Arts (Strasbourg) (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre recherche reprend la question des "taches sur les murs", associées au hasard et à l'imagination, et dont l'utilisation par l'artiste était souvent présentée en termes de passage du chaos à l'ordre. Pour rouvrir le débat, cette recherche se fonde sur une réinterrogation du chaos, considéré non plus comme confusion, mais comme béance. Ainsi, l'accent va se déplacer pour porter sur le rythme de l'ouverture et de la clôture, et en particulier sur l'articulation de l'apparaître et du disparaître. Le disparaître se présente comme ce "à partir de quoi" précisément l'apparaître apparaît. Notre recherche, qui concerne l'espace pictural ou sculptural, comme lieu de l'apparaître -de l'émergence et de l'effacement de figures- se tourne vers les travaux écrits et plastiques d'un certain nombre d'artistes pour tenter de retrouver la question à laquelle ils ont répondu, quand le minéral a fait irruption dans leur art. Ces artistes sont : Léonard de Vinci, Max Ernst et André Masson, Brancusi, Music et Giacometti.

  • Titre traduit

    Stones offered to the wandering eye : emergence and staying in reserve


  • Résumé

    This research work discusses the question, in the plastic arts, of emergeance and staying on reserve in a pictorial space considered, with reference to the phenomenology, as a place of coming to light. The paper tries to connect spots, veins, cracks as seen on stones, or other natural shapes, with the practice and theoretical pronouncements of a number of artists : Leonardo da Vinci (spots), Brancusi (egg-shaped pebbles), Music (desert), Giacometti (cavern and pyramid), the surrealists Max Ernst and André Masson (as Leonardo's followers). The focus lies on the dialectical interplace between opening and closure, between what is manifest and hidden from sight.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 344 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 324-344

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2940
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.