L'Interprétation des syntagmes nominaux en "des" et "de" en position sujet et objet : généricité, habitualité et incorporation sémantique

par Sophie Heyd

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Georges Kleiber.

  • Titre traduit

    ˜The œSemantic of "des" and "de" Nominal phrases in subject and object position in French : genericity, habituality and semantic incorporation


  • Résumé

    Cette thèse est une contribution à l'étude de différents aspects de la sémantique des syntagmes nominaux (ou SN) en "des" et en "de". Elle s'articule autour de deux axes. La première partie est consacrée au problème de la généricité et de l'habitualité des phrases contenant un SN en "des" en position sujet. Nous proposons de distinguer trois types de généricité : la généricité quasi universelle, la généricité taxinomique et la généricité partitive. L'hypothèse défendue est que les SN en "des" peuvent accéder à ces différentes interprétations génériques. La structure interne du SN s'avère être un facteur déterminant dans le choix du type d'interprétation. Nous montrons notamment que la présence d'une restriction de nature prédicative au niveau de la représentation sémantico-logique de la phrase est une condition nécessaire à l'interprétation générique quasi universelle des phrases contenant un SN en "des" en position sujet. La seconde partie est consacrée à la position objet et aborde la question du rôle et de l'analyse sémantique de l'élément "de" dans les phrases négatives. Notre position est d'analyser "de" comme un déterminant déficient, a sens où son rôle se limite à satisfaire la contrainte syntaxique relative à la présence obligatoire d'un déterminant en français. Nous montrons aussi que "de" n'est pas un item à polarité négative. L'hypothèse que nous défendons est que les SN en "de" négatif sont la manifestation en français du phénomène d'incorporation sémantique.


  • Résumé

    This doctoral thesis focuses on two main topics in the semantics of French nominal phrases headed by "des" and "de". The first part is devoted to the generic and habitual reading of sentences with "des" NPs' phrases in subject position. We argue that three types of genericity must be distinguished : (i) quasi-universal genericity, (ii) taxonomic genericity, (iii) partitive genericity, and that all three interpretations are available with "des" DPs. The internal structure of "des" DPs plays a crucial role in the selection of one of these three readings. For example, the occurence of a predicative semamtic restrictive phrase in the logial form is a necessary condition for the availability of the quasi-universal generic reading. The second part deals with "de" phrases in object position within negative sentences. We suggest that "de"is a deficient determiner, whose only function is to satisfy a formal constraint banning bare NPs in French. We argue that "de" phrases in negative sentences cannot be considered as Negative Polarity Items, and exhibit most of the caracteristics of semantically incorporated items.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 206-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.