La création et la chute de l'homme dans la pensée de Cyrille d'Alexandrie selon ses oeuvres d'avant la querelle nestorienne

par Christos Filiotis-Vlachavas

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de Mariette Canévet.

  • Titre traduit

    The creation and the fall of the man in the thought of Cyril of Alexandria according to his writings before the nestorian controvery


  • Résumé

    La création est l'oeuvre du Dieu trinitaire. Dieu et le monde constituent deux réalités ontologiquement différentes. Dieu est la première réalité que nous appellons incréée parce qu'elle existe toujours et elle ne doit pas son existence à une autre réalité. Le monde est la deuxième réalité créée qui est venue à l'existence à partir du néant où elle peut retourner. Il reste à l'existence grâce à la volonté de Dieu qui communique avec le monde à travers ses énergies divines, tandis que son essence reste inaccessible. La création de l'homme à l'image et à la ressemblance de Dieu constitue le coeur de l'anthropologie cyrillienne. Cyrille ne fait pas de distinction entre "à l'image" et "à la ressemblance". Cyrille lie l'événement de la chute avec la création à partir du néant ; ce qui signifie que la nature des êtres créés est susceptible de changer (mutabilité). La chute ne doit pas être interprétée selon des principes juridiques ou mythiques. Il la considère comme un accident et elle ne provoque aucun changement dans les dispositions de Dieu envers l'homme.


  • Résumé

    The creation is the work of the Trinitarian God. God and world are two differents ontological realities. God is the first reality which we call non-created, because he always existed and derives its existence from no other reality. The world is the second reality, which is created and which came to existence from nothing and can return to nothing. God maintains it in existence by his will and communicates with it through his divines energies, even though his essence remains inaccessible. The creation of man according to God'image and likeness is at the heart of Cyril's anthropology. He does not distinguish between according to image and according to likeness. Cyril ties the event of the fall with the creation ex nihilo which implies that the natures of the created beings can change (mutability). The fall must not be interpreted along juridicals or mythicals lines ; rather, he considers it as an accident which occasions no change in God's dispositions towards man.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 400 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 370-400

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.727,2003
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : U660
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.