Les Modalités de la transmission d'un savoir : initiation chamanique dans la selva alta (Tarapoto) et les vallées inter-andines (Cuzco)

par Sébastien Baud

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Éric Navet.

Soutenue en 2003

à Strasbourg 2 , en partenariat avec Institut d'ethnologie (Strasbourg) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Pourquoi est-il transmis à l'étranger un savoir chamanique tenu pour essentiel dès qu'il s'agit de la survie de la communauté ? Cette recherche menée sur différentes expressions du chamanisme au Pérou, tant en contexte traditionnel qu'en milieux urbain et périurbain apporte un élément de réponse. Elle s'appuie sur les récits de métis et d'Amérindiens (Aguaruna, Matsiguenga et Quechua), de chamans en voyage ou vivant hors de leur milieu culturel d'origine et rencontrés dans les départements de Tarapoto (selva alta) et de Cuzco (Andes). Elle est une interrogation sur les raisons de cette " diaspora " et les origines de pratiques " hors contexte ". Globalement, le voyage est motivé par la prise en compte de l'Autre dans la cosmologie de chacune des cultures étudiées. Tous mes interlocuteurs ont avancé l'idée que les voyages, les rencontres offrent la possibilité de parfaire leur savoir. L'Autre est, dans ce contexte et selon le discours indigène, censé détenir le savoir. Dans un système de réciprocité, celui-ci est, à son tour, initié aux pratiques autochtones. Les données recueillies sont organisées en chapitres qui traitent chacun d'une technique chamanique particulière : soplada, ayahuasca, " diète ", purgahuasca, lecture de la coca, offrande, mesa, limpieza par le feu et gloria. Chaque chapitre est l'occasion d'une analyse des représentations qui sous-tendent ces pratiques comme de l'apprentissage qui y mène. Y est soulignée l'importance de la " vision ", définie comme une communication directe à l'origine de la vocation du chaman, intermédiaire privilégié entre les hommes et le monde-autre. Le voyage " en chair et en os " se réfère ainsi au voyage " en âme " tenu pour être la faculté la plus aboutie de la fonction chamanique. Dit autrement, " vision " et voyage témoignent de l'existence de catégories liminales et de la possibilité de les franchir.

  • Titre traduit

    The Modalities of transmission of a knowledge : Shamanic initiation in selva alta (Tarapoto) and cross-Andean valleys (Cuzco)


  • Résumé

    Why to the foreigner is transmit a shamanic knowledge held for essential as soon as it concerns the community's survival ? This research work brings a brief reply. Various expressions of shamanism in Peru are studied both in a traditional context and in urban environment. This research work is based on accounts of half-caste and Amerindian (Aguaruna, Matsiguenga and Quechua) people, shamans who travel or live out of their cultural original environment -met in the regions of Tarapoto (selva alta) and Cuzco (Andes). This work questions about the reasons of this "diaspora" and about of the origins of "out of context" practices. The justification of these people journey can be found in the fact that the Other is taking into account in the cosmology of each of the studied cultures. All of my interlocutors advanced the idea that the journey and the meetings give the possibility to perfect their knowledge. In this context and according to the indigenous talk, the Other is supposed to hold the knowlege. In a system of reciprocity, this one is, in his turn, initiated with the aboriginal practices. Collected data are organized in chapters which each one teats of a particular shamanic technique : soplada, ayahuasca, "diet", purgahuasca, reading of the coca, offering, mesa, limpieza by fire and gloria. Each chapter is the opportunity of an analysis of the representations that underlie these practices as much as the training which leads to the latter ones. The importance of the "vision" is underlined. It is defined as a direct communication that entails the vocation of the shaman, privileged intermediary betweeen men and the next world. The "in the flesh" journey refers to the "in soul" journey, considered as the greatest ability of the shamanic function. "Vision" and travel testify consequently to the existence of limits and the possibility of crossing them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (569 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 511-533. Glossaires. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.