Le Statut du "spéculatif" dans la dialectique de l'universel et du singulier chez Hegel

par Lassaad Elouaer

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Philippe Lacoue-Labarthe.

  • Titre traduit

    Hegel : the statute of "speculative" in the dialectic of the universal and the singular


  • Résumé

    Ce travail essaye de dégager l'importance du savoir purement spéculatif dans la philosophie hégélienne. Ce savoir, composé des concepts, résiste au mouvement dialectique de l'effectuation et de la réalisation. Hegel n'exclut pas une certaine autonomie de la forme de la chose. Il s'agit dans un premier temps de montrer que l'anthropologie hégélienne est construite sur un travail purement formel en absence de toute détérmination du contenu. Puis dans un second temps, il apparaît que cette philosophie s'attache moins aux concepts du "temps" et de "l'histoire" qu'au concept purement logique du "devenir". Ce devenir permet de justifier deux constructions du savoir : une construction empirique et historique, et une autre purement scientifique où la pensée n'a besoin que d'elle-même pour se former. Au dernier moment, nous montrons que l'accomplissement du Système de la science a été conditionné par la nécessité de la mort de Dieu. Cette mort est moins religieuse que philosophique. Elle est le nom même de l'Aufhebung et du processus logique de la relève.


  • Résumé

    This work tries to point out the importance of purely and speculative knowledge in the hegelian philosophy. This knowledge, composed by concepts, resists to the dialectic mouvement of effectuation and realisation. Hegel doesn't exclude a certain autonomy of the form of the thing. In the first time, we show that hegelian anthropology is built on the purely formal work in absence of the whole determination of the concept. In the second time, we show that this philosophy is less closed to "time" and "history" concepts than closed to purely logical concept of the "becomeness". This "becomeness" allows to justify two constructions of knowledge : an empirical and historical one, and another one which is purely scientific, where thought only needs itself to build itself. At the end, we notice that the whole science system has been built by the necessity of the death of God. This death is less religious than philosophical. It's the name of the Aufhebung of logical system.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 329 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 320-329

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.