Espace et acteurs du développement industriel dans la ville de Sfax (Tunisie)

par Monia Gasmi

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Richard Kleinschmager et de Marc Côte.

Soutenue en 2003

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Face à la gravité des défis et des problèmes complexes liés à l'activité industrielle, dont le rôle est essentiel pour l'avenir des pays émergents comme la Tunisie, nous nous sommes penchés de plus près sur le phénomène de l'industrie à Sfax. L'étude de la géographie industrielle de cette ville a permis de répondre à plusieurs interrogations, portant sur la localisation des établissements et les facteurs explicatifs de la répartition associée. L'approche est spatiale ; l'industrie sur laquelle portent la réflexion théorique, l'observation et l'analyse est localisable, donc cartographiable et interprétable. Si l'observation est indispensable, elle ne suffit pas à rendre compte de la complexité des structures et des dynamiques des espaces industriels. Pour atteindre ce but, nous avons retenu trois éclairages différents l'analyse explicative : le premier a appréhendé la répartition des établissements industriels, en mobilisant les techniques de l'analyse spatiale ; le deuxième s'est focalisé sur l'analyse des processus du mode de développement actuel ; le troisième a analysé les problèmes liés à ce mode d'organisation, qui menacent la population et exposent la ville à des défis environnementaux grandissants. À l'issue de ce travail, l'analyse a mis en évidence l'existence d'une part de formes classiques d'organisation industrielle, que résument le modèle centre-périphérie et d'autre part un mode de développement qualifié de Système Productif Local (SPL). Dans sa configuration spatiale, ce système est chargé de contradictions : après avoir réussi à offrir des économies d'échelle, il est aujourd'hui à l'origine de déséconomies urbaines, ingérables par la collectivité locale. L'organisation industrielle concentrée sur le littoral et la nature des entreprises fortement nocives pour l'environnement sont bien des variables qui agissent négativement sur le SPL et qui peuvent donc être considérées comme de puissants éléments dangereux et contraignants pour l'expérience de développement.


  • Résumé

    Facing the gravity of the challenges and the complexity of the problems linked to the industrial activity, the role of which is essential for the future of emerging countries like Tunisia, we are focusing more closely on the industrial phenomenon in the city of Sfax. A geographical analysis of the city's industry made it possible to answer several questions dealing with the location of the industrials plants and the factors explaining their distribution. Our approach, combining theoretical reflections, observations and analyses, has a spatial dimension since industry can be located and therefore mapped and interpreted. Observation is an essential stage, but it is not sufficient to give an account on the complexity of the structures and dynamics. It is with this aim in view that our explanatory analysis retained three different aspects. Firstly, the distribution of the industrial areas is apprehended using spatial analysis methods. Secondly, the analysis of the current development processes is underlined. Thirdly, the study of the problems involved in this organisation al mode which is threatening the population and becomes a growing challenge to the city, is deepened. Our analysis reveals on the one hand the existence of traditional industrial organisation types, shown by the center-periphery model and on the other hand, a development mode called Local Productive System (LPS). In its spatial configuration this system is in some cases contradictory: after succeeding in offering scale economies, it is nowadays at the origin of urban diseconomies that local authorities cannot face. The concentration of industry on the coast and the existence of companies being noxious to the environment are two variables of negative influence on the LPS and can be thus considered as dangerous and constraining factors to the future strategies of development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 504 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 417-432

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Géographie et d'Aménagement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03-GASMI

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3339
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.