Régulation de la pollution diffuse : études expérimentales de l'efficacité des instruments fiscaux

par François Cochard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marc Willinger et de Anastasios Xepapadeas.

Soutenue en 2003

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Durant les vingt dernières années, de nouveaux instruments de politique économique ont été développés afin de résoudre le problème de la pollution diffuse. Le but de cette thèse est d'étudier en laboratoire des instruments fiscaux tels que la taxe sur les intrants et la taxe ambiante. Contrairement aux taxes sur les intrants, les taxes ambiantes sont collectives : elles engendrent l'optimum social au moyen d'un équilibre de Nash. Une revue de la littérature sur ces instruments montre que même si des avancées ont été faites au niveau théorique, peu de recherches empiriques ont été réalisées jusqu'à présent. Ainsi, nous tentons de tester les prédictions théoriques et de trouver de nouveaux faits grâce à ces expériences. Nous présentons les résultats de trois études expérimentales. La première est une comparaison entre une taxe sur les intrants et plusieurs variantes de la taxe ambiante dans un cadre relativement simple. Nous observons que la taxe sur les intrants et qu'une variante de la taxe ambiante sont efficaces. Cependant, la collusion diminue l'efficacité d'une autre variante de la taxe ambiante, la taxe/subvention ambiante. Dans la seconde étude, nous testons une taxe/subvention basée sur le dommage social (taxe ambiante non-linéaire) dans un environnement plus proche de la réalité. Nous remarquons que l'instrument est efficace même quand les pollueurs ne connaissent pas les types des autres pollueurs. La troisième étude porte sur le problème de l'acceptabilité des taxes ambiantes. Les pollueurs ont la possibilité de choisir entre participer à un jeu comportant une taxe ambiante et gagner un gain certain. Nous observons qu'ils choisissent la taxe ambiante très fréquemment même lorsque le gain certain est "relativement" élevé.

  • Titre traduit

    Regulation of nonpoint source pollution : experimental studies of the efficiency of fiscal instruments


  • Résumé

    In the last two decades, new policy instruments have been developed to address the problem of Nonpoint Source Pollution. The goal of this thesis is to study input and ambient based fiscal instruments in the laboratory. Contrary to input taxes, ambient taxes are collective schemes: they implement the social optimum as a Nash equilibrium. A literature review on those instruments shows that although many advances have been carried out at the theoretical level, few empirical researches have been done so far. Thus we intend to test the theoretical predictions and find new facts by resorting to experiments. We present the results of three experimental studies. The first one is a broad comparison of an input tax and several variants of the ambient tax, in a relatively simple setting. We observe that the input tax and a variant of the ambient tax are efficient. However, collusion decreases the efficiency of another variant of the ambient tax, the ambient tax/subsidy. In the second study, we test an damage based tax/subsidy in a more natural environment. We notice in particular that the instrument is efficient even when polluters do not know the types of the other dischargers. The third study is devoted to the problem of the acceptability of ambient taxes. Polluters have the possibility to choose between participating in an "ambient tax game" and earning a sure payoff. We observe that they choose the ambient tax very frequently even the sure payoff is "relatively" high.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 280 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-270

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2003/COC

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1311-2003-7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.