Des risques urbains méconnus: les risques technologiques mineurs : Exemple des stations-service à Strasbourg

par Claire Kleinpeter

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Colette Cauvin-Reymond.

Soutenue en 2003

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Le terme environnement apparaît sans cesse dans la presse, souvent associé à l'expression "développement durable", en liaison avec l'annonce de catastrophe : inondations, explosions aux origines variées, nappes de pétrole Ainsi, d'après les médias, l'équilibre mondial au niveau environnemental semblerait plus que menacé et les générations futures pourraient ne plus disposer ni bénéficier des ressources et des richesses actuelles, si rien n'est fait dans les années à venir pour modifier cet état de choses. De nombreux chercheurs se sont ainsi penchés sur ce problème et ont souligné l'apparition et la multiplication de risques, dits technologiques majeurs, avec la révolution industrielle et la concentration urbaine qui a suivi. En raison de l'ampleur de leurs conséquences, ces risques liés aux progrès techniques sont de mieux en mieux appréhendés, même si les solutions ne sont pas toujours évidentes et surtout adoptées. Cependant, la ville, lieu de fortes concentrations de population, est le témoin de bien d'autres accidents, moins graves en apparence. Ce sont ces risques méconnus, non répertoriés, ces risques qualifiés de mineurs, qui constituent ici l'objet de la recherche, objet à identifier dont on met en évidence les caractéristiques à travers l'exemple des stations-service réparties dans la Communauté Urbaine de Strasbourg. L'hypothèse soutenue dans cette thèse est que les risques technologiques mineurs correspondent à des activités à aléa faible mais à vulnérabilité très grande en raison de leur environnement. Sa vérification, matérialisée par l'étude des stations-service, passe par une analyse de la notion de risque mineur et la mise au point d'une base de données localisée afin de définir une classification des activités selon leur degré de vulnérabilité et de proposer un système d'information géographique, accompagné par un serveur destiné à des services de protection et d'intervention comme celui des sapeurs-pompiers.


  • Résumé

    'Environment' and 'sustainable development' are terms that appear in the mass media often to announce natural catastrophes such as inundations, explosions, or various forms of environmental pollution. According to the mass media, the world environmental equilibrium seems to be threatened in a way that future generations would not be able to benefit of today's natural resources, if nothing is done to change this situation. Researchers who have studied the question emphasize not only the importance but also the accretion of major technological hazards mainly since the industrial revolution and the consequent urban growth. Because of their amplitude the impacts of major technological hazards related to technical progress are better known today even if solutions are not always easy to find or to apply. Cities as places of great population densities have often witnessed minor hazards throughout their history. These minor and not well known technological hazards constitute the subject of this thesis. Hazards related to the location of gas stations in the city of Strasbourg (Communauté urbaine de Strasbourg) are studied, identified, classified, through their particular characteristics. The main hypothesis is that minor technological hazards correspond to activities characterized less by unanticipated impacts than by an important degree of vulnerability due to their immediate environment. An analysis of minor technological hazards using the example of gas stations has been the first step to verify this hypothesis. The second step deals with the constitution of a located data base used to define a classification of various activities according to their degree of vulnerability in a GIS with a server to be used by protection or intervention services e. G. Firemen.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 433 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 387-399

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Bibliothèque de l'institut d'Urbanisme et de Géographie Alpine). (Grenoble, Isère) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 2003 HIE
  • Bibliothèque : Université de strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de Géographie et d'Aménagement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03-HIEGEL
  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : CDHT C 954

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3307
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.