Compensation des mouvements physiologiques en chirurgie robotisée par commande prédictive

par Romuald Ginhoux

Thèse de doctorat en Electronique,Electrotechnique,Automatique.Robotique médicale

Sous la direction de Michel De Mathelin.

Soutenue en 2003

à Strasbourg 1 .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse à l'aide au geste chirurgical en chirurgie mini-invasive robotisée. La problématique abordée est de permettre à un robot chirurgical de compenser mécaniquement les mouvements physiologiques de l'organe ou du tissu opéré, afin de proposer au chirurgien une zone de travail virtuellement immobile. En effet, ces mouvements sont des perturbations pour le chirurgien qui télé-manipule un robot, car il doit les compenser lui-même à chaque fois qu'une tâche précise est requise à la surface d'un organe ou d'un tissu, en les accompagnant manuellement quand c'est possible. Ceci limite aujourd'hui le développement, entre autres, des opérations à coeur battant. L'objectif est de proposer un système de commande qui permette au robot de se déplacer de façon synchronisée avec l'organe et d'accompagner ainsi son mouvement. Ce travail se restreint aux mouvements physiologiques dus à la respiration et aux battements du coeur, qui sont périodiques avec une période ne variant pas pendant l'intervention. Le principe utilisé pour commander le déplacement du robot est celui de l'asservissement visuel direct rapide, où les images d'une caméra d'observation endoscopique sont traitées en temps réel, avec une cadence d'asservissement jusqu'à 500 images par seconde. Le robot est commandé à l'aide de lois de commande prédictives dans lesquelles des modèles internes simples du robot et des mouvements à filtrer sont inclus. Les développements présentés dans cette thèse sont illustrés par deux ensembles de résultats, pour la compensation des mouvements respiratoires du foie d'une part, et le suivi du coeur battant d'autre part. Des dispositifs expérimentaux ont été mis en place autour d'un robot médical Aesop (Computer Motion, USA) et un prototype de robot chirurgical de la société Sinters (Toulouse). Des expériences de laboratoire et des tests in vivo en conditions chirurgicales ont été réalisés.

  • Titre traduit

    Compensation of the physiological motions in robotized surgery by predictive control


  • Résumé

    This PhD thesis focuses on the surgeon's assistance in robotized minimally invasise surgery. The problem is to have a surgical robot mechanically compensate for the physiological motions of the operated organ or tissue, in order to provide the surgeon with a virtual motionless scene. Physiological motions are disturbances for the surgeon working with a tele-manipulated robot, since he or she has to manually compensate for them when precise gestures have to be executed on the top of an organ or tissue, by manually following the motions when possible. This currently limits the development of, among others, beating heart interventions. The aim of this thesis is to propose a control system that allows a robot to move in a synchronized manner with the organ and therefore follow its motion. This work considers physiological motions that are due to respiratory movements and heart beats. These are periodic with a period that does not change during the procedure. The framework of high-speed, direct visual servoing is used to control the robot motions with help of an endoscopic observation camera taking up to 500 images per second. The robot is controlled in real time using predictive control laws into which simple internal models of the robot and the motions to filter have been included. Two sets of experimental results are presented to illustrate the proposed approach. Compensation of the respiratory motion is considered using the Aesop surgical robot of Computer Motion, Inc. (USA). Beating heart tracking is showed using a prototype of a medical robot from Sinters SA (Toulouse). Laboratory experiments as well as tests in in-vivo surgical conditions have been carried out for both setups.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 229 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2003;4492
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.