Etudes fonctionnelles des peptides dérivés de la Chromogranine A : Inflammation, nociception et motricité colique

par Jean-Eric Ghia

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Fabielle Angel-Urban.

Soutenue en 2003

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    L'étude diachronique des composantes du cycle hydrologique revêt une importance capitale, alors que notre environnement subit depuis plusieurs décennies un changement climatique sans précédent. Dans ce contexte, une analyse sérielle des tendances historiques affectant les principales variables hydro-climatologiques (précipitations liquides et solides, températures, durée d'insolation et hauteurs limnimétriques) est menée à différentes échelles de temps et d'espace. Ce regard historique est prolongé par la mise au point de scénarios climatiques, destinés à anticiper les évolutions possibles de la réponse hydrologique des principaux affluents de l'Alzette (Grand-Duché de Luxembourg) à l'horizon 2050. Après une critique rigoureuse de la base de données hydro-climatologiques disponible, l'analyse de l'évolution séculaire du climat régional montre l'existence de deux oscillations climatiques successives depuis le milieu du XIXe siècle, qui impriment leur marque au régime hydrologique des principaux cours d'eau drainant le Grand-Duché de Luxembourg. Au cours des cinquante dernières années, l'existence de tendances antinomiques au sein des régimes pluviométriques des deux saisons extrêmes est mise en évidence. L'acuité de ces tendances statistiques est modulée par la topographie. Pendant la même période, le réchauffement climatique est confirmé, avec un gradient altitudinal en certaines saisons et sans l'asymétrie habituellement constatée entre températures maximales et minimales. Corrélativement au réchauffement climatique, la réserve nivale tend à s'amenuiser à l'échelle régionale au cours de la décennie 1990, sans récession généralisée auparavant. La durée d'insolation recule significativement au printemps et à l'automne, et s'accroît au cœur de l'été. L'ensemble de ces modifications climatiques est mis en rapport avec l'évolution du forçage atmosphérique de grande échelle. L'analyse des observations hydrométriques de la seconde moitié du XXe siècle, montre une réponse hydrologique plus nette en hiver qu'en été au changement de régime climatique, également dictée en partie par l'altitude moyenne du bassin versant. Le rôle des variations climatiques semble majeur dans les tendances hydrologiques observées par rapport à l'impact éventuel des modifications dans l'occupation des sols. L'exploitation brute et désagrégée des projections climatiques fournies par les Modèles de Circulation Générale Atmosphérique (MCGA), associée à une méthodologie couplant modèle hydrologique et générateur de climat, offre un spectre d'évolutions possibles de certaines variables hydrologiques, sous un climat forcé par les émissions biogéniques et anthropogéniques prévues à l'horizon 2050 par le GIEC (Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat). Les taux de variation des variables hydrologiques varient dans une fourchette de valeurs assez large selon le scénario climatique testé, le contraste hydrologique saisonnier été-hiver est exacerbé,


  • Résumé

    Time analysis of hydrological cycle components is of prime interest, our environment being subject to climate change since the mid 1970s. In this context, trends in major hydro-climatic variables (rainfall, snow cover, air temperature, sunshine duration and water levels) were analysed at different temporal and spatial scales. This working step is prolonged with the application of future climate scenarios to rainfall-runoff modelling, in order to predict possible evolutions of the hydrological reponse of the main tributaries of the Alzette river (Grand Duchy of Luxembourg), in the middle of the current century (2050s). After a data quality check of the hydro-climatic database, the secular analysis of regional climate demonstrates a succession of two oscillations since the middle of the nineteenth century, influencing the hydrological regime of the main rivers flowing in the Grand Duchy of Luxembourg. During the last five decades, opposite trends between winter rainfall regime and summer rainfall regime could be found. The magnitude of trends is determined by atmosphere-topography interactions. In the same period, climate warming is confirmed, with an altitudinal dependancy in some seasons and an increase of diurnal temperature range in most seasons. As a result of temperature increase, snow cover has decreased on regional scale in the 1990s, but without a previous general recessive trend. Sunshine duration series exhibit a significantly decreasing trend in spring and autumn and indicate cloudless conditions in summer. These climate trends could be related to a synoptic atmospheric forcing evolution. Analysis of water level time series in the second half of the 20th century shows a stronger response to changes in climatic regime of winter high water levels, also conditoned by the mean altitude of river basins. The climate variations seem to have a major influence on hydrological trends in comparison to the evolution of land uses. Considering the 2050 horizon, the utilization of raw and disaggregated GCM (Global Circulation Model) outputs, in conjunction with rainfall-runoff modelling and a stochastic weather generator, provides a panel of possible climate scenarios under GHG (Green House Gazes) forcing predicted by IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 234 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 206-234

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2003;4452
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.