Les inscriptions du géographique dans l'oeuvre de John Cowper Powys 1915-1936

par Florence Marie Laverrou

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Frédéric Regard.

Soutenue en 2003

à Saint-Etienne .


  • Résumé

    S'intéressant plus particulièrement à trois des romans de la première période de John Cowper Powys, ce travail se propose d'envisager la manière dont les personnages s'inscrivent ou sont inscrits dans l'espace, qu'il s'agisse de l'espace social ou de l'espace naturel. Souvent, pour échapper aux discours d'autrui et aux valeurs qui travaillent l'espace social (celui-ci, en effet, n'est pas une toile de fond inerte, mais un milieu) et dont ils se retrouvent prisonniers (condition qu'il s'agit non de nier, mais de négocier au mieux), ils cultivent leur solitude dans l'espace naturel. La relation du sujet et du monde n'est pas toutefois sans tension. La perspective phénoménologique adoptée puis dépassée permet de montrer comment, au fil des trois romans et sur une période de vingt ans, on passe d'une vision du personnage comme sujet clos et indépendant posé face à un monde-objet potentiellement agressif à la présentation d'un "sujet" en devenir participant à la sarabande des flux du monde. Or, semblable évolution se décèle aussi dans les diverses manières d'inscrire le géographique : de descriptive, mimétique et picturale, l'écriture du paysage se fait fluide et "figurale".

  • Titre traduit

    Geographical inscriptions in John Cowper Powys's works 1915-1936


  • Résumé

    Examining in detail three novels from what is usually referred to as John Cowper Powys's first period, this work looks at the way the characters inscribe themselves or are inscribed in space, be it social or natural. Social space, however, is not a neutral background but a product and the characters find themselves prisoners of its values and ideologies - a fact they need not deny but must learn to cope with as well as they can. Thus they tend to seek solitude in natural space. The relationship between the self and the world is not smooth, though. Using phenomenology and then going beyond it, this study shows how over a period of twenty years and in these three novels, there is a shift from a character seen as a closed, independent individual confronted with a world considered as a potentially aggressive object to the character as a self in flux becoming one with the flows of life. Now, such an evolution can also be noticed in the different ways the geographical reality is inscribed in the works : the writing of landscape which begins as descriptive, mimetic and pictural becomes fluid and "figural".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 444 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 420-441. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Droit, Lettres, Sciences économiques et humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.