Les formes spatiales du développement urbain en Chine : l'apport de la télédetection (villes de Suzhou et Wuxi)

par Anne Vallette

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Yves Guermond.

Soutenue en 2003

à Rouen .


  • Résumé

    L'arrière pays de Shangai est le lieu d'un fort développement urbain depuis les années 1980. La zone étudiée est localisée sur les bords du lac Tai, entre les villes de Suzhou et de Wuxi. L'étude est basée sur des images satellite SPOT, complétée par des enquêtes terrain. Des tests ont été effectués sur la zone de Suzhou car elle inclut une grande variété de quartiers bien différenciés : la vieille ville, les quartiers commerçants et le CBD, les quartiers rénovés, les jardins chinois, les blocs d'immeubles, les vieux quartiers industriels, les nouvelles zones de développement des technologies et de l'industrie, les résidences closes. Divers traitements des images de télédétection ont été utilisés afin d'étudier les transformations de l'occupation du sol urbain : filtres, néo-canaux, classification supervisées et non supervisées. En fonction de ces résultats, la classification par maximum de vraisemblance a été appliquée à la zone entière et permet avec l'apport de la photo-interprétation de cartographier l'utilisation du sol. Deux types d'extension urbaine ont été mis en évidence : un développement de l'industrie lourde le long du Grand Canal et la création d'un CBD dans la vieille ville à Wuxi tandis que le vieux centre de Suzhou est préservé, tout en ayant une spécialisation des quartiers et un développement de plusieurs pôles commerçants. Le long des berges du lac, une analyse diachronique montre la création des résidences de vacances, les parcs de loisirs thématiques, les cimetières et l'extension de l'aquaculture, en parallèle avec la pollution de l'eau.


  • Résumé

    The hinterland of Shanghai is the field of a strong urban development since the eighties. The studied area is located along the shore of the Tai lake, between the cities of Suzhou and Wuxi. The study is based mainly on the SPOT satellite imagery, sustained by field inquiries. The tests have been applied to the Suzhou area, which includes the greater variety of differentiated neighbourhoods : old city, commercial streets and CBD, renovated neighbourhoods, Chinese gardens, blocks of flats, old industrial districts, new development parks of technology and industry, gated communities. Several possible treatments of the remote sensing images for the study of the transformations of the urban land use have been investigated : filters, neo-canals, supervised and unsupervised classifications. Due to the results obtained, the maximum likelihood classification has been applied to the whole studied area and has allowed, in addition with photo-interpretation techniques, the cartography of the land use. Two different types of urban extension have been made obvious : a development of heavy industries along the Great Canal, and an establishment of the CBD in the old city, in Wuxi, whereas the old city has been preserved in Suzhou, together with a specification of the neighbourhoods according to sectors, and the development of new commercial poles. Along the shore of the lake the diachronic analysis shows the creation of vacation resorts, thematic leisure parks, cemeteries and an extension of aquaculture, together with the pollution of the water.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 353 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f. 317-327

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Y9847

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3258
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.