Echec scolaire ou déclassement des classes favorisées ? : recherche sur des "héritiers...déshérités"

par Carole Daverne

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Régine Delamotte-Legrand.

Soutenue en 2003

à Rouen .


  • Résumé

    Notre recherche révèle que les difficultés scolaires et le déclassement social existent dans les classes détentrices des capitaux économique, culturel et social. Elle s'interroge sur les raisons de la non-transmission du capital culturel là où elle semble prévisible. Nous avons utilisé des approches quantitatives et qualitatives, menées auprès de lycéens et d'adultes en situation d'" échec ". La notion d'" échec " renvoie à un niveau de performance désiré et/ou attendu non atteint. Nous avons montré qu'héritiers, les enquêtés le sont bien : ils détiennent non seulement des capitaux linguistiques et sociaux, mais aussi un capital culturel à l'état incorporé, dont ils ne peuvent se défaire. Pourtant, si refuser d'hériter rencontre des limites, le maintien du patrimoine familial dans son intégralité au fil des générations ne va pas de soi. La famille, l'institution scolaire, les réseaux relationnels, voire l'évolution de la société et le temps de la jeunesse peuvent faire obstacle.


  • Résumé

    Our research shows that academic difficulties and social downgrading can be found in classes that are favoured with cultural and social stock. We question the reasons why this cultural stock is not transmitted where it is expected to be. We have approached both quantitatively and qualitatively, led with secondary school students and adults who have experienced a " failure " situation. The notion of " failure " here refers to a standard of achievement that is desired and/or expected but could not be reached. We have made it obvious that the people investigated about are heirs : not only do they own a social and linguistic stock, but also an embodied cultural stock they can't get rid of. Nevertheless, if denying the inheritage faces with limits, upholding the whole family inheritage through generations passing cannot be taken for granted. Family, the educational system, the relationship patterns or the social evolution and the time of youth may impede the process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 471-VIII f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 437-458. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XA7944
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.