Etude du risque génotoxique d'eaux usées hospitalières et urbaines

par Boris Jolibois

Thèse de doctorat en Sciences pharmaceutiques. Toxicologie

Sous la direction de Michel Guerbet.

Soutenue en 2003

à Rouen .


  • Résumé

    La contamination des eaux usées hospitalières et urbaines par des substances génotoxiques représente une préoccupation majeure pour la santé humaine comme pour la protection des écosystèmes. Notre intérêt s'est d'abord porté sur l'évaluation de la génotoxicité des rejets liquides du CHU de Rouen. L'utilisation du SOS chromotest et du test d'Ames, lors de campagnes de prélèvements (2001-2002), a montré que près de 75% des échantillons étaient génotoxiques. L'étude a été poursuivie en 2003 par la surveillance du devenir de la génotoxicité des rejets liquides hospitaliers dans le réseau des eaux usées de la ville (rejets hospitaliers, industriels ou domestiques). L'étude de deux stations d'épuration a mis en évidence leur capacité à éliminer cette génotoxicité. Certains échantillons génotoxiques ont été analysés par CPG/SM. De nombreux composés génotoxiques de nature diverse ont ainsi été identifiés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 131 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 110-121

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THD 03.04
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section médecine-pharmacie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THD 03.04
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3019
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.