La poétique de Juan L. Ortiz : langage, paysage, visage

par Sergio Delgado

Thèse de doctorat en Études ibériques. Espagnol

Sous la direction de Javier García Méndez.

Soutenue en 2003

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie la poétique de l'écrivain argentin Juan L. Ortiz (1896-1978), qui composa, tout au long de sa vie, un seul livre : En el aura del sauce. Le poète cherche dans ce texte, en utilisant toutes les possibilités du langage poétique, la forme de l'unité. Nous considérons la totalité de l'œuvre, mais également la façon dont celle-ci interroge la conception de totalité en poésie. Le travail est organisé en deux parties, qui répondent à la dynamique interne du texte. La première, " Langage ", parcourt son organisation en fonction d'un axe chronologique, en étudiant les diverses éléments qui conduisent à un langage poétique autonome. Dans la deuxième partie, " Paysage, Visage ", l'étude se consacre par ailleurs à deux axes transversaux : le premier autour du paysage et l'autre à propos de la forme autobiographique. La relation entre ces deux axes, c'est-à-dire la quête d'un visage dans le paysage, est aussi une des clés principales de l'unité du texte. L'un des chapitres de cette deuxième partie est consacré au poème El Gualeguay, projet fondateur de l'œuvre et centre de sa conformation.

  • Titre traduit

    Juan L. Ortiz's poetics : language, landscapes, face


  • Résumé

    In this thesis we study the poetics of the Argentinian writer, Juan L. Ortiz (1896-1978), who composed only one book in his lifetime: En el aura del sauce. While using every possibility of poetic discourse, the poet searches for the form of unity in this text. We study the entire work, but also the way in which it questions the conception of entirety in poetry. The thesis is divided into two parts. In the first one, Languageʺ, we examine its organisation chronologically and explore the various elements which lead to an autonomous poetic discourse. In the second part, Landscapes, Facesʺ, we devote our attention to two themes which pervade the book: landscapes and autobiographical form. The relationship between the two, that is the quest for a face in landscapes is also one of the keys to the text’s unity. One of the two chapters in this second part is an analysis of the poem El Gualeguay, which is the starting of point and the centre of its structure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (836 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 580-615. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2003/120/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003/REN2/0058
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.