L'imaginaire mélancolique dans les romans en langue française de Samuel Beckett

par Yann Mével

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michèle Touret.

Soutenue en 2003

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Dans une perspective interdisciplinaire, cette thèse entreprend de s'assurer de la fécondité de la notion de " mélancolie " pour une étude d'ensemble de l'imaginaire romanesque, en langue française, de Samuel Beckett, de Murphy à Comment c'est. Si Dream of Fair to Middling Women multiplie les références à The Anatomy of Melancholy, de Robert Burton, Murphy, au-delà d'un savoir psychiatrique, se joue d'un imaginaire pré-scientifique de la mélancolie. Nous posons l'hypothèse que celui-ci sous-tend, bien plus largement, un roman tel que Molloy, traversé d'un autre réseau de signes mélancoliques que permettent de décrypter les travaux d'Hubertus Tellenbach comme la métapsychologie. Ressort de l'imaginaire romanesque de Beckett une emprise de l'Objet, dont l'écriture tente de se libérer. Ainsi perçue, la mélancolie beckettienne serait l'expérience de l'effondrement des limites, à commencer par celles du personnage, qui emprunte, à tour de rôles, les attributs de figures tutélaires de l'imaginaire mélancolique. L'instabilité foncière des représentations peut être interprétée comme l'effet d'une faille spéculaire que nous scrutons, dans ce travail, au travers de l'achoppement d'une pulsion scopique. La notion de " mélancolie " nous ramène aux enjeux-clés de l'imaginaire, dans sa possibilité même d'être, en ce qu'il met à vif la question du sujet, dans son rapport à soi comme au lecteur.

  • Titre traduit

    ˜The œmelancholy imagery in French language novels by Samuel Beckett


  • Résumé

    Within a multidisciplinary approach, this thesis sets out to verify the fecundity of the concept of "mélancolie" for a general study of the imaginary world in French-language novels by Samuel Beckett, from Murphy to Comment c'est. Whereas Dream of Fair to Middling Women abounds in references to The Anatomy of Melancholy by Robert Burton, Murphy, beyond a psychiatric knowledge, makes light of a pre-scientific imagery of melancholy. Our hypothesis is that the latter underlies much more widely a novel such as Molloy, criss-crossed by a network of melancholic signs which the works of Hubertus Tellenbach, and metapsychology, enable us to decipher. Out of Beckett's imagery springs a way of coming to terms with the Object, from which writing attempts to free itself. This perceived, the beckettian melancholy would be the experience of collapsing limits, starting with those of the character who borrows from one role to the next the attributes of tutelar figures belonging to the melancholy imagery. The inherent instability of representations may come to be seen as the effect of a specular fault which we examine in this work through the hammering of a scopic pulsion. The concept of "mélancolie" brings us back to the fundamental challenges of the imaginary world, through its possibility of even coming to life, in that it touches on the raw the issue of the subject, in his relationship to himself as well as to his reader.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., (378-[14]) f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 359-378. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2003/114

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003/REN2/0055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.