Influence de l'avance en âge et du genre sur les réponses plasmatiques en glucose et ses hormones régulatrices induites par un exercice bref et intense

par Sophie Vincent

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Arlette Delamarche.

Soutenue en 2003

à Rennes 2 .

  • Titre traduit

    Effects of early advancing age and gender on plasma glucose and glucoregulatory hormones responses to a brief and intense exercise


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La prise de masse grasse et la diminution d'activité physique, étroitement liés à l'avance en âge, conduisent à une diminution de la tolérance au glucose et de la sensibilité à l'insuline au repos comme à l'exercice. Les travaux, réalisés ici, montrent que l'exercice de sprint se traduit par une réponse glycémique supérieure associée à une réponse insulinique inférieure dès 34 ans et malgré le maintien d'une quantité d'activité physique et d'un pourcentage de masse grasse équivalents a�� ceux de sujets de 21 ans. L'avance en âge précoce est donc responsable de modifications de réponses glucorégulatrices, mises en évidence par un exercice de sprint. Les femmes, ayant souvent une quantité d'activité physique moins importante et une masse grasse plus élevée que les hommes, devrait avoir une moins bonne tolérance au glucose et sensibilité à l'insuline. Mais, au repos et à l'exercice modéré, la présence du climat hormonal endogène est plutôt favorable aux jeunes femmes. Par contre, lorsque l'exercice s'intensifie, l'effet bénéfique de la présence oestrogénique semble s'atténuer. Les travaux, réalisés dans cette thèse, soulignent effectivement qu'un exercice de sprint se traduit par une hyperglycémie plus marquée chez les femmes. Ici, une différence de quantité d'activité physique ne peut être responsable de cette différence intersexe (les sujets féminins et masculins étaient appariés sur leur quantité d'activité physique et leur aptitude aérobie). La différence de masse musculaire est sûrement le principal facteur à l'origine de ces différences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 256-[60] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 209-256

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2003/96
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.